Le ministre DIALLO après le décès de l’évêque de San : « Jean Gabriel a affronté la mort avec dignité »

Le ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Oumar Has DIALLO, a signé le livre de condoléances, ce jeudi 31 octobre 2019, à l’Archevêché de Bamako, en hommage à Jean Gabriel DIARRA, décédé le 28 octobre 2019, dans la capitale.

«Jean Gabriel était un homme de foi et c’est dans la foi qu’il a vécu et affronté la mort avec dignité », a écrit, en substance, le ministre DIALLO dans le livre de condoléances, en lui souhaitant « d’être accueilli dans le Royaume des cieux ».
Car, a-t-il soutenu, « Jean Gabriel était dans la miséricorde ».
Aussi, le ministre des Affaires religieuses et du Culte a-t-il invité à prier pour l’évêque de San.
« Mais, ne le pleurons pas » parce que, a-t-il paraphrasé les livres sacrés : « L’homme est poussière et à la poussière, il retourne ».
« Vous avez la compassion de la Nation au plus haut niveau et c’est avec consternation que le Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, a appris le décès de Jean Gabriel DIARRA », a déclaré le ministre DIALLO, en référence à la minute de silence que le Conseil des ministres a observée, en guise d’hommage officiel rendu à l’évêque de San, et aux quelques mots que le Chef de l’Etat a bien voulu prononcer pour souligner « la qualité d’homme de foi » qu’il a été parmi nous.
« Cet hommage est d’autant plus mérité que Jean Gabriel DIARRA représentait beaucoup pour son église, à San, mais aussi, pour le monde chrétien en général et la communauté catholique en particulier », a de nouveau soutenu le ministre des Affaires religieuses et du Culte, par ailleurs persuadé qu’en chaque Malien, « il y a une partie de l’autre ».
« Nous sommes avec vous », a conclu le ministre DIALLO, en exhortant les fidèles chrétiens en ces termes : « Courage, courage, courage ».
En réponse, le Cardinal Jean ZERBO a remercié les plus hautes autorités de notre pays, à travers le ministre des Affaires religieuses et du Culte, pour leur marque de compassion en cette douloureuse circonstance, avant de formuler le vœu que la mort de Jean Gabriel DIARRA soit « le signe annonciateur de la paix et de la réconciliation au Mali », en référence à la rencontre informelle entre le Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, et le Chef de file de l’Opposition, M. Soumaïla CISSE, pour l’aboutissement du « dialogue inclusif » en cours dans notre pays.
La brève cérémonie a pris fin par la prière dite par le Curé, en la personne de Noel SAMAKE, qui a souhaité « la paix éternelle pour Jean Gabriel DIARRA, la paix pour nos familles, la paix pour le Mali et la paix pour le monde entier ».
A signaler que les obsèques de Jean Gabriel auront lieu, le 09 novembre 2019, à San (dans la région de Ségou) où il sera inhumé. Mais, auparavant, une veillée funèbre sera organsinée, à Bamako, le mercredi 06 novembre 2019.
CCOM/MARC

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*