Le Président de la Commission de la CEDEAO réagit après les manifestations contre les sanctions imposées au Mali

Le Président de la Commission de la CEDEAO s’est exprimé ce samedi, au lendemain des manifestations au Mali, pour justifier les sanctions décidées par les Chefs d’Etats de l’organisation.

C’est la première réaction d’un responsable de l’organisation sous-régionale ouest africaine. Jean-Claude Kassi Brou a tenté dans deux tweets de justifier le bien-fondé des mesures prises par les Chefs d’Etat de la CEDEAO contre le Mali.

D’après lui, les sanctions « visent avant tout les autorités militaires de la Transition qui ne veulent pas organiser pendant plus de 5ans les élections qui auraient permis au Peuple Malien de choisir démocratiquement ses dirigeants ».

Décidées le 9 janvier contre le Mali, les sanctions de la CEDEAO ont été jugées « illégales, illégitimes et inhumaines » par les autorités maliennes. Des millions de Maliens les ont dénoncées vendredi et samedi dans des manifestations gigantesques organisées à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*