Les Etats-Unis « alarmés par un déploiement potentiel des forces du groupe Wagner soutenues par la Russie au Mali »

15 décembre 2021 | Déclaration de Ned PRICE, Porte-parole du Département d’Etat américain relatif au déploiement potentiel du Groupe Wagner au Mali

Nous sommes alarmés par un déploiement potentiel des forces du groupe Wagner soutenues par la Russie au Mali. Nous comprenons que l’accord annoncé – qui coûte 10 millions de dollars par mois – détourne de l’argent qui pourrait être utilisé pour soutenir les forces armées maliennes et les services publics pour payer le déploiement des forces du groupe Wagner d’Evgueni Prigozhin au Mali. Les forces de Wagner – qui sont connues pour leurs activités déstabilisatrices et leurs violations des droits humains – n’apporteront pas la paix au Mali, mais déstabiliseront davantage le pays.

Yevgeniy Prigozhin est sanctionné par les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Union européenne dans le cadre de ses relations avec le ministère de la Défense de la Fédération de Russie et de ses efforts pour renverser les processus démocratiques américains. Le groupe Wagner, qui est également sanctionné par les États-Unis, a été impliqué dans des abus et des actions qui menacent la paix, la sécurité, la stabilité, la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République centrafricaine (RCA). Par exemple, en RCA, des éléments de Wagner ont procédé à des exécutions extrajudiciaires de membres de communautés peules à majorité musulmane.

L’UE a sanctionné le groupe Wagner et 11 de ses associés le 13 décembre pour ses activités déstabilisatrices en Ukraine, en Libye, en RCA et en Syrie.

Les pays qui connaissent des déploiements du groupe Wagner à l’intérieur de leurs frontières se retrouvent bientôt plus pauvres, plus faibles et moins sûrs. Les cas de la Libye, de la RCA, de l’Ukraine et de la Syrie sont des exemples de l’impact néfaste des déploiements du groupe Wagner.

Dans ces endroits, les forces de Wagner ont attisé les conflits et accru l’insécurité et l’instabilité, causant la mort de soldats et de civils locaux et sapant la souveraineté nationale – tout en épuisant le trésor national et en détournant des ressources essentielles qui auraient pu être utilisées pour renforcer les capacités des forces armées des pays.

Nous exhortons le gouvernement de transition au Mali à ne pas détourner les maigres ressources budgétaires de la lutte des Forces armées maliennes contre le terrorisme. La richesse du pays – y compris les concessions minières – devrait profiter au peuple malien et ne pas être hypothéquée par des forces étrangères irresponsables qui abusent des populations locales et sapent le contrôle des pays hôtes sur leur propre territoire.

En outre, l’invitation au Groupe Wagner perturberait les efforts de la communauté internationale pour soutenir la lutte contre le terrorisme et pourrait mettre en péril les contributions de plus de 20 000 casques bleus et troupes internationaux qui servent le Mali sans frais pour le peuple ou le gouvernement.

Les États-Unis déplorent que le gouvernement de transition du Mali ait refusé d’accepter plus de 2 000 soldats et policiers supplémentaires de la MINUSMA – encore une fois, sans frais pour le Mali – qui auraient contribué à la protection des civils. Les États-Unis regrettent également que le gouvernement de transition ait retardé les efforts des partenaires internationaux pour déployer des troupes et des formateurs supplémentaires et pour renforcer les opérations de sécurité. Nous appelons le gouvernement de transition à prendre des mesures pour faciliter les efforts d’assistance à la sécurité responsables et responsables visant à protéger et à autonomiser le peuple malien.

Nous appelons également le gouvernement de transition à agir rapidement pour ramener le Mali à une gouvernance démocratique, ce qui permettra aux États-Unis de reprendre une assistance sécuritaire qui profite au peuple malien.

Le département d’État des États-Unis

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*