L’existence du Mali prime sur son appartenance à la CEDEAO et son partenariat avec la France

C’est le moment où jamais de retirer notre pays du processus néocolonial français.

Le Tchad n’est pas différent du Mali et nous exigeons à la France et à la CEDEAO la cohérence dans leur rapport.

Nous refusons le partenariat à géométrie variable surtout s’agissant des ingérences dans la résolution des problèmes internes des pays.

Aboubacar Sidick Fomba président du parti ADEPM et membre du CNT

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵Telegram

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*