Mali: 3 raisons de ne pas relâcher IBK (vidéo)

Dans son intervention au meeting de la victoire du M5RFP le 21 août, Ibrahim Ikassa Maiga a avancé trois raisons pour lesquelles le CNSP ne devrait pas remettre en liberté IBK. L’universitaire estime que l’ancien Président du Mali détient des réponses qu’il faudrait au préalable donner avant toute libération.

D’abord, il faut faire la lumière sur les tueries de manifestants survenues le mois de juillet dernier. « Le pays était dirigé par lui et son Premier ministre uniquement. Les enquêtes doivent situer les responsabilités », a affirmé Ibrahim Ikassa Maiga.

Ensuite, « Il a lui-même soutenu connaitre les ravisseurs de Soumaila Cissé. Il faut maintenant qu’il nous réponde sur là où il est retenu en otage ».

Enfin, Ibrahim Ikassa Maiga accuse l’ancien Président d’avoir participé à la dilapidation des ressources financières du pays par la mauvaise gouvernance et les détournements. Il estime qu’IBK devrait également s’expliquer sur ces points avant de songer à le laisser libre de ses mouvements.

Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

2 Commentaires

  1. Vous avez le champs libre de faire des enquêtes sans entraves mais vous serez désagréablement surpris et vous serez tenté de demander pardon à IBK .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*