Mali : 5 jeunes civils tués « suite à une frappe aérienne partie d’un drone de Barkhane »

Communiqué N°07/CD/CMA/2021 – La Coordination des Mouvements de l’Azawad apprend avec stupéfaction la mort de 5 jeunes civils Azawadiens dont des élèves mineurs suite à une frappe aérienne partie d’un drône de Barkhane le 25 Mars 2021 à une vingtaine de km de Talataye (à Agarnadamos),il s’agit de :

1-Mahamadou Ag Baye
2-Abdorahmane Ag Adamou
3-Albachar Ag Sagdoudine
4-Hamadou Ag Adamou
5-Abdou Ag Ahmed

La CMA condamne avec la dernière énergie cette bavure de plus, cette bavure de trop de la force Barkhane. Elle exige que toute la lumière soit faite sur cet acte délibéré à travers une enquête indépendante , que les responsabilités soient situées et que la loi dans sa plus grande rigueur s’applique aux auteurs de cet acte odieux.

En cette douloureuse circonstance , la Coordination des Mouvements de l’Azawad présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et prie Allah Tout Puissant afin que ces jeunes innocents jouissent de l’incommensurable grâce divine en les accueillant au sein de son Paradis Elfardaous.

Par la même occasion, la CMA exige la libération immédiate et sans conditions d’un de ses éléments, M. Attaye AG ABDALLAH, enlevé hier jeudi, 25 mars 2021 vers 16h30 à Bamako par 4 éléments des services de sécurité maliens à bord d’une prado couleur grise non immatriculée.

Kidal le 26 Mars 2021

Pour la CMA:
Mohamed Elmaouloud Ramadane
Porte-parole.

CMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

Dailymotion

Youtube

Facebook Page

WhatsApp:

Groupe 1 Groupe 2  Message Direct

Telegram

Twitter

LinkedIn

Facebook Groupe

Instagram

TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*