Mali : Aboubacar Sidick Fomba répond à Emmanuel Macron

Message au président Emmanuel Macron en tant que citoyen malien et président d’un parti politique au Mali, dénommé ADEPM (Alliance Démocratique du peuple Malien).

À Monsieur le président de la République Française , SE Emmanuel Macron.

Monsieur le président, je viens par le présent message vous tenir un langage de vérité digne d’un descendant des tirailleurs Sénégalais.
Monsieur le président chaque chose à un temps et chaque chose à une fin.

Monsieur le président je vous suggère un peu de retenu par rapport à votre comportement sur la crise politique et sécuritaire que notre pays le Mali vit depuis 8 ans à cause de la recherche effrénée de l’intérêt de la France.

Monsieur le président , le Mali est entrain de vivre les conséquences de la guerre de Libye dont vous avez déclaré la France responsable.

Monsieur le président n’eut été la complicité de la France militaire dans sa relation incestueuses avec les groupes armés, il n’y aurait pas un accord d’Alger de partition à fortiori que kidal soit un sanctuaire.

Monsieur le président, la France est au Mali depuis bientôt de 8 ans à travers un traité serval de recolonisation militaire qui à été signé à l’époque par le ministre malien des affaires étrangères Tiema Hubert Coulibaly sous la responsabilité du président de la transition Dioncounda traore et nous connaissons les actions qui ont été déployées pour parvenir à cette signature.

Monsieur le président, ce traité serval qui a donné lieu à la signature par la complicité du président IBK de l’accord de Coopération militaire en matière de défense entre la France et le Mali qui n’a servi qu’à l’installation de la base militaire française à Tessalit et à Gossi , à la mise en cause de la souveraineté militaire du Mali et à protection juridique des bavures de l’armée française sur le territoire malien.

Monsieur le président, malgré le peuple malien continue à compter ses morts civiles et militaires à cause d’une guerre imposée par la France.

Monsieur le président, vous dépassez les limites quand vous vous opposez à la présidence de Assimi Goita à la tête de la transition au Mali et vous soutenez le fils militaire de IDRISS Debi à gérer la transition au Tchad dans les mêmes conditions.

Monsieur le président, pouvons nous avoir une explication réelle à ce comportement qui met sur la place publique votre ingérence à un niveau plus élevé de la gestion du Mali?

Monsieur le président, en parlant du retrait des militaires français sans se référer aux dispositions de la coopération militaire qui exige un préalable n’êtes vous pas dans la violation en tant que républicain.

Monsieur le président, le Mali a été colonisé par la France, le Mali a son intérêt dans la collaboration avec France mais le Mali a besoin de collaborer avec d’autres pays sans le consentement de la France.

Monsieur le président, nous sommes dans un monde de concurrence si votre pays la France n’est pas sincère dans son rapport et que le Mali ne tire pas assez de profit avec la France alors la règle est connue.

Monsieur le président, le col assimi Goita est un digne fils du Mali et vos propos envers lui peut coûter chers à la coopération entre le Mali et la France, il est important de comprendre qu’ après vous la France existera et continuera ses rapports avec le Mali

Monsieur le président, je termine par vous dire de reconsidérer votre position Assimi Goita n’a pas connu la colonisation française vous êtes de la même génération que lui à quelques années de différence et il a soutien du peuple malien ,oui le peuple malien.

Votre menace peut coûter cher à la France, notre pays a besoin de la France mais la France n’est pas indispensable à la vie du peuple malien .

Aboubacar Sidick Fomba président du parti ADEPM.

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵Telegram

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*