Mali : au sujet d’une grossesse multiple de 7 fœtus au CHU du Point G, le ministère de la santé et du développement social communique

image d'illustration

Il y a deux semaines, la ministre de la Santé et du Développement social a été informé par la direction générale du CHU du Point G de l’admission au service Gynéco-obstétrique dudit hôpital d’une dame âgée de 25 ans pour grossesse multiple de sept (7) fœtus d’environ vingt- quatre semaines.

Le même jour, la ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, s’est rendue, au chevet de la dame, en dehors des micros et des projecteurs de caméras. En plus d’une enveloppe symbolique qu’elle a apportée à l’occasion, selon la pure tradition malienne, la ministre a instruit à la direction de l’hôpital de faire de cette grossesse l’objet d’un suivi rigoureux.

Ainsi, un comité d’experts composé de gynéco-obstétriciens, de pédiatres, d’Anesthésistes-Réanimateurs, a été mis en place à cet effet. Au terme de plusieurs jours de travail, ces éminents spécialistes sont unanimes sur l’urgence d’une évacuation sanitaire sachant que le plateau technique national ne permet pas de faire face à une telle grossesse.

Pour une meilleure prise en charge de la mère et des 7 bébés qu’elle attend, le département de la Santé et du Développement social est entré en contact avec une clinique spécialisée au Maroc qui lui a d’ailleurs fourni un devis estimatif pour le reste du suivi de la grossesse. Le coût estimatif de cette prise en charge est évalué à plus d’une centaine de millions de nos francs.

Le ministère de la Santé et du Développement social ne ménage aucun effort pour une meilleure issue de cette grossesse.

Bamako, le 23 mars 2021

Markatié Daou
CCOM/MSDS

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇

👉 Groupe 1 👉 Groupe 2 👉 Message Direct

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*