Mali: Ce que IBK doit faire avec la France s'il est sincère dans sa sollicitation de l'aide de la Russie

Si le président de la république IBK est sincère dans sa sollicitation de l’aide de la Russie dans le domaine de la sécurité au Mali, il doit prendre son courage politique en main pour mettre fin à l’accord de défense militaire entre la France et le Mali et de surseoir à toutes questions de financement du G5 Sahel.

Le président IBK a commis l’erreur la plus fatale de se lier mains et pieds à travers la signature de l’accord militaire entre la France et le Mali .
La signature de cet accord militaire offre à la France sur un plateau de Diamant ce qu’elle cherchait depuis l’indépendance du MALI.
Cet accord permet aussi à la France de participer au maintien de l’ordre sur le territoire malien en l’octroyant la mobilité nécessaire sur tout le territoire national.
Donc l’accord de défense militaire entre la France et le Mali est une manière de sous-traiter la souveraineté militaire du MALI .
cet accord interdit toute autre intervention militaire sur le territoire malien en dehors de la France.
Même pour l’achat des armements il faut la bénédiction de la France .
Le G5 Sahel est aussi une initiative de la France pour maintenir son leadership militaire dans les zones sahelo-saharienne chose qui n’est pas partagé par les États-Unis et qui ne sera non plus partagée par la Russie.
Le président de la république IBK doit rompre avec l’accord de défense militaire entre la France et le Mali et conclure des accords de coopération technique militaire avec toutes les puissances à savoir la Russie, la Chine, la France, les États-Unis, l’Allemagne bref toute coopération nécessaire.
Ces coopérations auront pour avantages de permettre à notre armée d’avoir l’expérience des pays engagés dans la coopération mais de permettre au Mali d’avoir sa souveraineté militaire.
Ce faisant, notre armée sera professionnelle et apte à jouer son rôle régalien.
À défaut du courage politique du président de la république, le peuple Malien doit prendre toute sa responsabilité pour se libérer de cet otage colonial .
Ensemble sauvons le Mali.
Aboubacar Sidick Fomba, Président du parti ADEPM

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*