Mali: Communiqué de l’URD sur les événements des 10 et 11 juillet à Bamako

L’URD a constaté avec une grave stupéfaction la répression sanglante et sauvage perpétrée par les forces de l’ordre du régime IBK contre des manifestants pacifistes à mains nues les 10 et 11 juillet 2020 à Bamako, ayant fait plusieurs morts et de nombreux blessés.

Les forces du régime IBK, en abattant à bout portant un jeune non loin du Cabinet du Chef de file de l’opposition et en assiégeant, par des tirs à balles réelles durant toute la journée et une bonne partie de la soirée, le domicile et la mosquée de l’imam Mahmoud Dicko à Badalabougou, ont prouvé à la face du monde qu’elles étaient venues dans le seul but de tuer. Étaient-ce vraiment des forces régulières de sécurité du Mali? L’usage disproportionné des armes et leur farouche détermination à tuer permettent d’en douter!

L’URD condamne avec la dernière énergie cette attitude inacceptable de Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime qui porte une atteinte grave à la liberté de manifester et à l’Etat de droit.

L’URD présente ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées, souhaite prompt rétablissement aux blessés et leur exprime son soutien et toute sa solidarité.

L’URD, membre du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie FSD, rappelle qu’elle est solidaire de toutes les décisions prises au sein dudit regroupement et celles prises par le M5-RFP.

L’URD condamne également les actes d’intimidations, de menaces et les arrestations arbitraires, parfois dans des conditions inhumaines et dégradantes, des responsables et militants du M5-RFP dont certains ont été interpellés dans l’enceinte du Cabinet du Chef de file de l’opposition.

Le Parti appelle à leur libération immédiate et sans condition, et renouvelle à ces héros du renforcement de la démocratie son soutien indéfectible.

L’URD exprime son soutien total et toute sa solidarité à l’imam Mahmoud Dicko et félicite toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés pour protéger son domicile contre les forces de IBK.

L’URD condamne les actes de vandalisme perpétrés à l’Assemblée Nationale et au niveau d’autres édifices publics et privés.

L’URD condamne également les actes de vandalisme perpétrés contre le siège de la CMAS par les forces de IBK.

Le parti tient IBK et son régime seuls responsables des morts, des blessés et de tous les actes de vandalisme de ces deux jours. C’est bien l’aveuglement, l’entêtement et l’autisme de IBK qui sont à l’origine de la tension.

L’URD est demeurée stupéfaite face à un IBK, se disant démocrate sincère et convaincu, qui a osé délibérément laisser couler le sang des maliens pour ensuite leur servir un discours empreint de mépris et d’arrogance qui ne prend nullement en compte la situation dramatique dans laquelle lui et son régime ont plongé notre pays.

Face à la gravité de la situation, le Parti appelle la communauté internationale à ouvrir une enquête indépendante sur les exactions perpétrées contre les paisibles populations pour que leurs auteurs, coauteurs et complices soient traduits devant la justice.

S’agissant de la libération de l’honorable Soumaïla Cissé, l’URD invite Ibrahim Boubacar Keïta à passer des discours incantatoires dépourvus d’espoir aux actions concrètes. L’honorable Soumaïla Cissé doit être immédiatement libéré!

L’URD rappelle que ses militants et sympathisants doivent, en tout lieu et à tout moment, rester mobilisés pour la libération de notre Président, l’honorable Soumaïla Cissé, pour notre vie, pour notre avenir, pour les Maliens, de l’intérieur aussi bien que de la diaspora.

L’URD salue la détermination des populations et les invite à rester mobilisées jusqu’à l’atteinte des objectifs du M5-RFP.

L’URD suivra avec l’attention requise l’évolution de la situation.

Bamako, le 12 juillet 2020

Le Secrétaire à la communication

Me Demba Traoré
Officier de l’Ordre National

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*