Mali : Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 08 mai 2024

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 08 mai 2024, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :

– adopté des projets de texte ;
– procédé à des nominations ;
– et entendu des communications.

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES

Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le Conseil des Ministres a adopté :

a. un projet de loi portant modification de la Loi n°2023-060 du 22 décembre 2023 portant loi de finances pour l’exercice 2024.

Au cours de l’exercice budgétaire 2024, des mesures nouvelles en termes de dépenses sont apparues.

L’intégration desdites mesures dans le budget d’Etat nécessite la modification de la loi de finances initiale 2024.

Le projet de loi adopté modifie la loi de finances de l’exercice 2024 pour tenir compte de nouvelles charges liées, notamment :
– au renforcement des allocations budgétaires destinées à la prise en charge des opérations de sécurisation du territoire national à hauteur de 190,102 milliards de francs CFA ;
– au renforcement de l’enveloppe budgétaire affectée à la subvention d’exploitation en faveur de l’Energie du Mali (EDM-SA) de 30 milliards de francs CFA.

Cette modification, qui n’affecte pas l’équilibre budgétaire et financier de la loi de finances initiale 2024, ne concerne que les dépenses budgétaires.

Les prévisions initiales de recettes, des ressources et des charges de trésorerie restent sans changement.

b. un projet de décret portant approbation de l’Avenant n°1 relatif à la convention de concession pour la construction de la centrale solaire photovoltaïque de cinquante Mégawatts crêtes (50 MWc) à Tiakadougou Dialokoro, Cercle de Kati, Région de Koulikoro.

Le Gouvernement et la société AMEA POWER LLC ont signé un Protocole d’Accord pour la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance des installations en Build, Own, Operate and Transfert, d’un projet de centrale solaire photovoltaïque de 100 Mégawatts crêtes, en deux (02) phases de 50 Mégawatts crêtes. La première phase de ce projet concerne la construction de la centrale solaire de Tiakadougou.

L’objectif du projet est de renforcer la capacité de production d’électricité du Réseau interconnecté tout en contribuant à l’atteinte des objectifs en termes d’intégration du renouvelable dans le mix énergétique.

Au cours de la mise en œuvre, des contraintes diverses n’ont pas permis de lever toutes les conditions suspensives afin de démarrer les travaux de réalisation du projet.

Le présent avenant à la convention de concession est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et la Société AMEA MALI SOLAR SA en vue de faire face aux difficultés.

Il a pour objet entre autres :

– la prorogation de la date prévisionnelle de prise d’effet ;
– la modification de la durée de la convention ;
– la mise en place d’une garantie partielle de risque ;
– la modification du mode de vente « Take or Pay » en « Take and Pay » ;
– la réduction du prix d’achat du KiloWatt heure ;
– la modification du lieu d’arbitrage.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DES TRANSPORTS ET DES INFRASTRUCTURES

– Directeur Général des Routes :
Monsieur Cheick Oumar DIALLO, Ingénieur des constructions civiles.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE

– Directeur Général du Centre national des Ressources de l’Education non Formelle :
Monsieur Joseph DRABO, Professeur de l’Enseignement secondaire.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DU DEVELOPPEMENT SOCIAL

– Directeur Général du Centre Hospitalier Universitaire Gabriel TOURE :
Médecin Colonel Thierno Madane DIOP.

– Directeur Général de l’Hôpital de Dermatologie de Bamako :
Monsieur Drissa DIARRA, Attaché de Recherche.

– Directeur Général de l’Institut d’Ophtalmologie tropicale de l’Afrique :
Médecin Colonel-major Adama Issaka GUINDO.

– Directeur Général du Laboratoire national de la Santé :
Docteur Seydou Moussa COULIBALY, Pharmacien.

– Directeur de l’Hôpital Régional de Sikasso :
Docteur Assetou CISSOUMA, Médecin pédiatre.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

1. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a informé le Conseil des Ministres :

a. des conclusions de la 4ème Session de la Commission mixte de Commerce, de Coopération économique et technique Türkiye-Mali.

Dans le cadre du raffermissement des relations entre le Mali et la Türkiye, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a conduit à Ankara, les 17 et 18 avril 2024, la délégation malienne pour la tenue de la 4ème session de la Commission mixte de Commerce, de Coopération économique et technique Türkiye-Mali.

Les travaux de cette rencontre ont permis d’évaluer le niveau de la coopération entre les deux pays et d’envisager de nouveaux axes de coopération stratégique. Les deux parties ont convenu d’accroître leurs échanges économiques, commerciaux, culturels et sociaux, notamment en examinant les mesures à prendre pour faciliter l’entrée et le séjour des ressortissants respectifs des deux pays, de part et d’autre.

En marge de leur séjour à Ankara, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et le ministre de l’industrie et du Commerce ont rencontré le Vice-Président de la République de Türkiye et d’autres personnalités turques.

b. de la participation du Mali à la 15ème Conférence islamique au Sommet de l’Organisation de la Coopération islamique.

Les 04 et 05 mai 2024, à Banjul, République de Gambie, le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a représenté Son Excellence Le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, à la 15ème Conférence islamique au Sommet de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI).

A l’issue des travaux, le Sommet de l’OCI a réaffirmé son unité et sa position de principe en soutien indéfectible à la cause palestinienne, particulièrement dans un contexte marqué par l’agression en cours de l’Etat hébreu contre les populations palestiniennes à Gaza.

Le Sommet a également endossé l’appropriation nationale, par le Mali, du processus de paix, à travers le Dialogue Inter-maliens.

2. Le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social a informé le Conseil des Ministres du déroulement des épreuves des concours directs de recrutement dans la Fonction publique de l’Etat, Exercice 2023.

Les épreuves des concours directs ont pris fin le dimanche 05 mai 2024. Elles se sont bien déroulées dans les six (06) centres de l’intérieur et à Bamako.

3. Le ministre de l’Energie et de l’Eau a informé le Conseil des Ministres de la participation du Mali au 10ème Forum mondial de l’eau.

Le 10ème Forum mondial de l’eau se tiendra du 18 au 25 mai 2024 à Bali en Indonésie sous le thème « l’Eau pour une prospérité partagée ».

Le Forum mondial de l’eau, qui se tient tous les trois (03) ans, est un événement majeur mondial où les pays discutent des questions d’eau et d’assainissement.

Cet événement, qui ambitionne de mettre en place un fonds mondial de l’eau et de proposer des mécanismes d’accès au financement, sera l’occasion pour notre pays de confirmer sa volonté de poursuivre ses engagements nationaux et internationaux et sa vision dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.

4. Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a informé le Conseil des Ministres :

a. de la tenue de la 25ème édition de la quinzaine de l’Environnement.

Organisée depuis l’an 2000, la Quinzaine de l’Environnement constitue le cadre approprié pour mener une campagne de communication à grande échelle visant un changement de comportement en faveur de la protection de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie.

Elle s’inscrit entre deux (02) dates majeures que sont : le 05 juin, Journée mondiale de l’Environnement et le 17 juin, Journée internationale de lutte contre la désertification et la sécheresse.

Les thèmes retenus pour l’édition 2024 sont respectivement :
– « la restauration des terres, la désertification et la résistance à la sécheresse » ;
– « Unis pour les terres : Notre patrimoine, Notre avenir ».

b. des missions effectuées dans le cadre de la lutte contre les agressions portées sur l’environnement.

La première mission, effectuée le 16 avril 2024 à Kassela, Commune rurale de Baguinéda-camp, a constaté une exploitation intensive et illégale du bois dont une partie est transformée en charbon.

La seconde mission, effectuée le 27 avril 2024 à Faraba, Commune rurale du Mandé, a constaté une exploitation semi industrielle illégale de l’or.

Suite à ces constats déplorables, il a été procédé entre autres à la saisie et confiscation des produits frauduleux et des matériels et équipements de chantier et d’exploitation.

5. Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a informé le Conseil des Ministres de la participation du Mali à la 21ème édition de la Semaine nationale de la Culture à Bobo Dioulasso au Burkina Faso.

La cérémonie d’ouverture de la 21ème édition de la Semaine nationale de la Culture a eu lieu le 27 avril 2024 à Bobo-Dioulasso.

Placée sous le thème « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau », cette 21ème édition avait le Niger comme pays invité d’honneur.

La Semaine nationale de la Culture est la plus grande manifestation culturelle annuelle organisée par l’Etat Burkinabè. Elle vise à valoriser et à promouvoir les identités et expressions culturelles des communautés au Burkina Faso.

La participation du Mali à cette semaine, fortement saluée par les autorités du Burkina Faso, a été marquée par la prestation de la troupe de danse de masques dogon.

Cette édition a été un grand facteur de rapprochement des peuples du Burkina Faso et du Mali à travers la culture et, également, de renforcement de la coopération culturelle entre nos deux pays.

6. Le ministre de l’Elevage et de la Pêche a informé le Conseil des Ministres de la participation du Mali au Salon international « AGRISHOW » du Brésil.

Une forte délégation conduite par le ministre de l’Elevage et de la Pêche a participé au Salon international « AGRISHOW » tenu du 29 avril au 03 mai 2024 à Sao Paulo au Brésil.

Au cours de ce salon, la délégation malienne a visité plusieurs stands recelant du matériel agricole de haute technologie en vue d’obtenir des fabricants la possibilité d’adaptation des gros engins agricoles aux conditions du Mali et de réunir les conditions nécessaires à la poursuite des négociations, pour l’acquisition desdits équipements.

Le ministre a saisi de cette occasion pour passer en revue les projets d’accord de coopération dans les domaines du Coton, de l’augmentation du potentiel de production de viande bovine et du poisson au Mali.

La mission a également permis de faire des recommandations allant dans le sens du renforcement des relations de partenariat entre le Mali et le Brésil dans le domaine de l’Agriculture.

7. Le ministre de la Santé et du Développement social a informé le Conseil des Ministres de la situation épidémiologique du pays marquée, notamment :

a. par une stagnation du nombre de cas testés positifs de la maladie à Coronavirus par rapport à la semaine précédente.

b. par une diminution du nombre de cas confirmés de dengue comparé à celui de la semaine écoulée.

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat a, cependant, appelé la population au respect strict des mesures de prévention et de lutte contre les maladies.

Bamako, le 08 mai 2024

Le Secrétaire Général du Gouvernement,
Birama COULIBALY

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Quitter la version mobile