Mali : Déclaration du M5-RFP suite à l’extraction du Commandant de la Forsat sous menace policière de la Maison d’arrêt de Bamako

Le Comité stratégique du Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) suit avec gravité les évènements qui ont conduit à l’arrestation de l’ancien commandant de la FORSAT (Force Spéciale Anti-Terroriste) suivie de son extraction sous menace policière de la Maison d’arrêt de Bamako.

Le M5-RFP rappelle à cet égard qu’il est clairement établi que des jeunes manifestants aux mains nues ont été violemment abattus ou mutilés à vie courant 2020 à Sikasso, Kayes et Bamako pour avoir exercé leur droit constitutionnel à manifester pacifiquement.

Le M5-RFP qui a toujours demandé justice et réparation pour les victimes réitère cette exigence.

Le M5-RFP se réjouit donc de l’effectivité des poursuites judiciaires engagées et assure à toute la chaîne judiciaire et aux autorités de la Transition de son total et franc soutien dans leur noble combat pour une justice égale pour tous au Mali.

Le M5-RFP rappelle aussi qu’il a toujours exigé des poursuites contre les donneurs d’ordre qui, au demeurant, sont connus.

Par ailleurs, le M5-RFP s’inquiète vivement de la remise en cause récurrente de la discipline au sein de nos Forces de Défense et de Sécurité et invite les autorités de la Transition à y mettre promptement définitivement et énergiquement fin par toutes les mesures appropriées y compris par l’application de sanctions disciplinaires rigoureuses.

Le Comité stratégique félicite les jeunes du Mouvement pour leur engagement et leur demande de continuer à situer toutes leurs activités dans le respect de la Loi et la préservation de l’ordre public.

Le M5-RFP continue de suivre l’évolution de la situation et prendra toutes ses responsabilités, de concert avec toutes les forces acquises à l’égalité des citoyens devant la justice et à la fin de l’impunité au Mali (organisations de défense des droits humains, société civile, classe politique, syndicats…) pour l’organisation très prochaine d’un grand rassemblement de soutien à la justice au Monument de l’Indépendance à Bamako.

Bamako, le 04 septembre 2021

Pour le M5-RFP
Le Vice-président Bouba K. Traoré

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

1 Commentaire

  1. « …En est également exclu l’émir jihadiste malien Iyad Ag Ghali, preneur d’otages multirécidiviste désigné comme terroriste par la France et les États-Unis. Si l’armée française l’a depuis longtemps placé dans son collimateur, le chef du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) affilié à Al-Qaïda n’a étrangement jamais été poursuivi par la justice malienne, pas plus que son affidé Amadou Koufa. » (Source : Jeune Afrique)
    Pourquoi la justice malienne refuse-t-elle de poursuivre ces 2 tueurs de masse? Pourquoi n’a-t-elle pas lancé un mandat d’arrêt international contre ces derniers ? Sans doute de peur de l’Imam Mahmoud Dicko et du M5 !
    La justice malienne est instrumentalisée. Qui mieux que les policiers peuvent-ils le savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*