Mali: Déclaration du RPM sur le coup d’Etat du CNSP

Le Rassemblement Pour le Mali (RPM) a suivi avec gravité l’évolution de la mutinerie ayant conduit à l’arrestation du Président de la République, du Premier ministre, du Président de l’Assemblée Nationale, des membres du gouvernement et de plusieurs autres personnalités civiles et militaires.

Suite à ces faits, le Président de la République a annoncé dans une déclaration lue à la télé, sa « décision de quitter ses fonctions et avec toutes les conséquences de droit, la dissolution de l’Assemblée Nationale et celle du Gouvernement ».

Le Comité National pour Salut du Peuple (CNSP) en annonçant sa décision de prendre ses responsabilités, d’assurer la continuité de l’Etat, confirme qu’un Coup d’Etat est survenu au Mali.

Le Bureau Politique National du Rassemblement Pour le Mali (BPN-RPM) prend acte de la déclaration du Président de la République et condamne vigoureusement ce coup d’Etat qui est un crime imprescriptible contre le peuple malien (article 121 de la Constitution du 25 février 1992).

Le Bureau Politique National du Rassemblement pour le Mali (BPN-RPM) exige la libération sans condition du Président de la République et de l’ensemble des personnalités retenues.

Tout en remerciant la CEDEAO, l’Union Africaine, l’Union Européenne, les Nations-Unies ainsi que les Partenaires Bilatéraux, pour tous les efforts consentis dans la recherche de solutions à la crise sociopolitique que notre pays traverse, le Rassemblement pour le Mali (RPM) appelle la communauté internationale, l’ensemble des démocrates, républicains ainsi que tous les patriotes à œuvrer pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel.

Bamako, le 19 août 2020

Le président

Dr Bocary TRETA

Officier de l’ordre national

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*