Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Société

Mali: des centaines de personnes sans-abri suite à l’incendie d’un site de personnes déplacées internes à Bamako

Bamako, 29 avril 2020 – Un incendie s’est propagé, hier, dans le site de personnes déplacées internes de Faladié, situé à Bamako et géré par le gouvernement du Mali et des acteurs de la société civile, laissant sans-abri quelque 1 600 personnes déplacées internes et 159 réfugiés du Burkina Faso. L’incendie a emporté le peu de biens en leur possession, notamment la nourriture.

De nombreuses personnes déplacées ont perdu leur bétail représentant leur seule source de subsistance après avoir tout perdu en fuyant la violence dans le centre et le nord du Mali.

La cause de cet incendie serait liée à un brûlage des déchets dont le feu s’est propagé rapidement au fourrage à proximité du site. De nombreuses personnes déplacées internes et de réfugiés avaient construit des abris de fortune qui se sont embrasés. L’intervention des habitants et des sapeurs-pompiers a permis de circonscrire l’incendie.

Accompagnée par plusieurs Chefs d’agences des Nations Unies ainsi que d’autres partenaires humanitaires, la Coordonnatrice Humanitaire, Coordonnatrice Résidente et Représentante spéciale adjoint du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, Madame Mbaranga Gasarabwe, s’est rendue au site de Mabilé, cet après-midi, où ont été transférées 427 des 595 personnes déplacées internes du site de Faladié afin de leur apporter du réconfort et de s’assurer que l’assistance humanitaire d’urgence requise est fournie dans les meilleurs délais.

« Je compatis à la souffrance des personnes affectées et regrette les dégâts matériels causés par ce sinistre, » a déclaré Madame Gasarabwe. « L’incendie rend sans-abri des personnes déjà vulnérables dans un contexte difficile marqué par la période de forte chaleur et la pandémie de COVID-19. Les partenaires humanitaires, en coordination avec les services étatiques, sont mobilisés pour apporter une assistance d’urgence aux personnes touchées, » a ajouté Madame Gasarabwe.

Une équipe composée de plusieurs agences et partenaires de l’ONU s’était rendue au site de Mabilé, ce matin, pour évaluer les besoins. La même équipe a effectué une évaluation rapide des besoins au site de Faladié dans l’après-midi. Au total, 168 personnes sont restées au site de Faladié pour garder leurs biens.

En appui au gouvernement, les agences des Nations Unies ont déjà distribué des vivres, coupons alimentaires, nattes, ustensiles de cuisines, seaux, savons et autres biens non-alimentaires aux personnes affectées.

Les agences des Nations Unies se tiennent à la disposition du Gouvernement du Mali pour l’appuyer à relocaliser les personnes sans-abri et le reste des personnes déplacées vers un autre site à Bamako disposant d’infrastructures adéquates et de services sociaux essentiels. Le nouveau site sera aménagé dans le respect des mesures barrières en vue de limiter les risques de propagation du COVID-19.

Cet incendie survient le lendemain de la publication d’un rapport de la Commission Mouvements de Population (CMP) révélant qu’à cause des conflits, le pays compte maintenant plus de 239 000 personnes déplacées internes tandis que 138 000 Maliens sont réfugiés dans les pays voisins, notamment au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger.

OCHA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page