Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Mali : Des présumés assassins et braqueurs arrêtés par le Commissariat de Police de Niamakoro

Le Commissariat de Police de Niamakoro, dirigé par le Commissaire Principal Boubacar DOUMBIA et ses hommes ont interpellé, le samedi 20 janvier 2024, trois (03) individus constitués en bande et impliqués dans plusieurs cas de braquage et d’assassinat à Bamako et environs.

Une perquisition effectuée à leur domicile a permis la saisie de quatre (4) Pistolets automatiques de fabrication artisanale améliorée et seize (16) cartouches.

Pour combattre l’insécurité, des mesures sécuritaires et une politique efficace de police de proximité, ont été instaurées par le Directeur Général de la Police Nationale, Commissaire Général de Brigade Soulaïmane TRAORÉ. Il s’agit notamment de l’accentuation des patrouilles motorisées, pédestres d’uirnes et nocturnes, prises pour la satisfaction des population. Cette dynamique apporte fruits à travers les nombreux exploits d’éclats réalisés par la Police.

C’est dans cette optique que, le Commissariat de Police de Niamakoro a, sur la base de renseignements et de l’exploitation des données téléphoniques, pu interpeller, le 20 janvier 2024, un individu activement recherché pour être le cerveau d’une bande de malfrats et pour l’assassinat de l’Imam de Tjéguenina le 30 décembre dernier. Outre ce dernier, il y’a eu l’arrestation de deux (02) membres de la bande, la saisie de quatre (4) P.A de fabrication artisanale améliorée et de seize (16) cartouches.

Les présumés, formant une association de malfaiteurs, avec à leur actif, plusieurs cas de braquage perpétrés à Bamako et alentours, précisément à Yirimadio, Niamana, Sirakoro-Néguétana, Sokorodji, Senou, Niamakoro, Baguinéda, ont été mis à la disposition de la Justice.

D’après les enquêtes, cette bande de malfrats, serait auteur de deux assassinats et de trente (30) tentatives d’assassinat ayant occasionnées des blessures graves. Il s’agit de l’assassinat de l’Imam de Tjeguenina et de l’enseignant, directeur d’école à Mountougoula.

Le chargé de Niamakoro exhorte la population à plus de vigilance et de collaboration, conformément aux vœux de ses chefs hiérarchiques. Cet énième exploit constitue un ouf de soulagement pour les populations de la Commune VI et une volonté farouche des hommes à faire en sorte que la police soit le cauchemar des ennemis de la paix et de l’ordre public.

Com’DGPN

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page