Mali : Fin de visite d’autorité du Chef d’Etat-Major Général des Armées dans les théâtres d’opérations

Après la 8ème région Militaire Sikasso, les secteurs N°5 Ségou, N°4 Sévaré, N°1 Gao, N°2 Bourème et Bamba, c’est dans le secteur N°3 Tombouctou de l’opération Maliko qu’a pris fin cette visite du Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général de Division Oumar Diarra. Cette tournée a débuté depuis le 17 aout 2022 pour prendre fin le vendredi 26 août 2022. Il était accompagné dans ce déplacement par ses proches collaborateurs qui composent son Etat-Major.

L’objectif de cette visite était de transmettre les salutations d’encouragement et de félicitations des plus hautes autorités aux éléments engagés sur le terrain, les informer de l’actualité du moment, leur donner des orientations pour les prochaines opérations mais aussi et surtout de les prodiguer des conseils. C’était l’occasion aussi pour lui de visiter certains travaux d’installations militaires.

Le général ne s’est pas limité à la visite des emprises militaires seulement mais également il s’est rendu chez des autorités administratives, coutumières et religieuses dans toutes les localités concernées. Il les a demandés de renforcer davantage la coopération avec les FAMa qui consentent d’énormes efforts pour garantir la sécurité des personnes et de leurs biens.

Dans ses adresses aux hommes, le CEMGA a axé ses messages sur des points saillants à savoir la cohésion, la discipline, et le respect des conventions de Droit de l’Homme.

S’agissant de la cohésion, le général Diarra a exhorté les Forces de Défense et de Sécurité à renforcer davantage le lien de fraternité entre les différentes corporations.

« L’Armée malienne est une et unifiée dans sa chaine de commandement, veillez ainsi à imprimer cette image à tous les niveaux de responsabilité de manière transcendantale et verticale », dit-il.

Il a solennellement attiré l’attention de tout un chacun sur les manœuvres de division qui ne s’arrêteront jamais en ce qui concerne l’armée par certains politiques pour des fins sordides, surtout quand il s’agit d’ethniciser le terrorisme au Mali.

Pour lui, seul l’exercice du devoir de la vigilance peut mettre chacun à l’abri de la manipulation de certains individus extérieurs comme intérieurs qui n’ont d’autres agendas que de semer le chaos dans notre pays. Il a de ce fait invité les FAMa à être fidèles à leur serment qui est de défendre et protéger les intérêts supérieurs de la Nation pour ainsi dire que si le Mali tient aujourd’hui, c’est grâce à son Armée qui est restée professionnelle malgré les difficiles situations qu’elle traverse et à son peuple qui a su toujours garder la confiance inébranlable en les FDS.

Concernant la discipline, le CEMGA a donné des éclaircissements par rapport à certaines pratiques peu orthodoxes qui ne peuvent pas être tolérées car elles n’honorent pas le nom des FAMa et ternissent l’image de toutes les FDS. Face à cette situation le Général a brandi des mesures de répressions pour que les hommes fassent preuve de retenue dans leurs agissements souvent mal saints et de garder le caractère professionnel de l’Armée malienne. Il a exhorté également les éléments à éviter considérablement la consommation d’alcool et des produits stupéfiants.

Parlant des conventions des droits de l’Homme et du Droit International Humanitaire, le Général Diarra a rappelé que les FAMa sont une Armée régulière donc régie par des règles dont le respect est une obligation pour les éléments.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*