Mali: Il est hué pour avoir loué l’intervention de l’armée française à Konna (vidéo)

La manifestation du MP4 a enregistré le 8 septembre un couac. L’un des intervenants a passé un dur moment devant la foule après avoir noté un bienfait de l’action militaire de la France au Mali.

Konna, une localité de la région de Mopti, a marqué le début de l’intervention française au Mali. Occupée par les groupes armées terroristes en 2013, elle a été libérée lors de la première bataille engagée par l’opération Serval.

« A l’époque si la France n’était pas intervenue là-bas, peut-être qu’on aurait dit autre chose aujourd’hui », a indiqué Ibrahim Cissé à l’entame de ses propos pendant le meeting de soutien aux militaires du CNSP organisé mardi par le Mouvement populaire du 4 septembre (MP4) au Boulevard de l’indépendance de Bamako.

« Mais entre-temps, continue-t-il, on a vu la France dans toutes sortes de tergiversation. On demande maintenant à la France, au nom de la Plateforme, qu’elle recommence à nous aider clairement », a-t-il réclamé.

Il n’en fallait pas moins pour irriter les milliers de manifestants mobilisés par le MP4. En cette période où le sentiment anti-armée française est exacerbé, la moindre reconnaissance de l’effort miliaire de la France au Mali passe mal.

Le malheureux porte-parole de la Plateforme « Les associations pour le Mali » a dû reconnaître séance tenante son tort et écourter son discours rendu inaudible par les cris et sons de vuvuzelas.

Un autre responsable du MP4 est également intervenu après Ibrahim Cissé pour informer que celui-ci « retire ce qu’il a dit ».

Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*