Mali : La Commissaire de police de la MINUSMA en visite à Gao

La Cheffe de la composante police de la Mission des Nations Unies au Mali (UNPOL/MINUSMA) poursuit ses visites de travail dans les différents bureaux régionaux de la Mission. Ainsi, du 19 au 21 avril dernier, la Générale Patricia BOUGHANI, la Commissaire d’UNPOL/MINUSMA, était dans la ville de Gao. Sur place, avec ses collègues, elle a procédé à une évaluation sécuritaire et s’est enquise de leurs conditions de travail et de celle des autorités locales.

Accompagnée de son chef des opérations, dès son arrivée dans la cité des Askia, la Commissaire de police de la MINUSMA a entamé une série de visites. Elle s’est successivement rendue à la Direction régionale de la Police Nationale, auprès du contingent Burkinabé d’unités de forces constituées (FPU), auprès du Commandant du Secteur Est de la Force de la MINUSMA et enfin, à la Force Barkhane afin de s’imprégner de la réalité sur le terrain.

Au cours de ces trois jours, la Commissaire de Police a également rencontré le personnel de la composante qu’elle dirige, dont la Commandante régionale, le Chef des opérations, les Commandants respectifs des FPU du SENEGAL et du Burkina Faso, ainsi que tous les éléments de la composante UNPOL (IPO-FPU). La Commandante régionale d’UNPOL à Gao, la Générale de Police KANTYONO Odile, a présenté la situation sécuritaire de Gao, les activités et les difficultés rencontrées par UNPOL sur le terrain, ainsi que les perspectives et solutions dans le cadre du mandat de la MINUSMA.

Lors des échanges, la Commissaire BOUGHANI a insisté sur l’impact des activités d’UNPOL sur la population de Gao, l’importance de la colocation et la nécessité que les FSM expriment leur besoin en matière de formation.

Le dernier jour de la visite de la Cheffe d’UNPOL/MINUSMA a été consacré à plusieurs sujets : le plan d’adaptation d’UNPOL ; l’impact des activités d’UNPOL et le rapport au Secrétaire général des Nations Unies. Elle a invité l’implication des Commandants régionaux et de leurs personnels pour une plus grande visibilité des actions d’UNPOL et de leur impact pouvant faire l’objet de point à ressortir dans le rapport à adresser au Secrétaire Général des Nations Unies.

Dans le cadre de la formation sur les prévôtés au profit des gendarmes, elle a marqué sa satisfaction en proposant la reconduite de celle-ci selon l’expression des besoins faite par le Commandant de région de la gendarmerie nationale. Elle a également encouragé la coordination entre UNPOL et les FSM pour des programmes de formation concertés et adaptés.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

Youtube

Facebook

Telegram

Twitter

LinkedIn

Instagram

TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*