Mali : La déontologie des magistrats objet d’un atelier national soutenu par la MINUSMA

Les 15 et 16 juin derniers, s’est tenu à Bamako un atelier de formation sur la déontologie des magistrats. La MINUSMA, à travers sa Section des Affaires judiciaires et pénitentiaire, a appuyé la Direction nationale de l’administration de la justice (DNAJ) du Ministère de la justice et des droits de l’homme dans l’organisation de cette importante rencontre.

Au cours de ces journées, deux formateurs de l’Institut national de formation judiciaire ont échangé avec une cinquantaine de magistrats déployés partout au Mali. Les règles de conduite édictées par le Code de déontologie malien (loi N.02054 du 16 décembre 2002) et les sanctions prévues en cas de manquement à ces règles déontologiques étaient au cœur des débats.

L’ensemble des participants a formulé des recommandations telles que : la création d’un « centre de veille sur la déontologie » au niveau du Conseil supérieur de la magistrature, la relecture du code de déontologie, la formation continue des magistrats et auditeurs de justice, la multiplication des missions d’inspection des juridictions et établissements pénitentiaires, et l’application effective des conclusions inclues dans les rapports de missions.

Selon le Directeur adjoint de la DNAJ, l’atelier a permis au ministère de la Justice de mettre un accent particulier sur les responsabilités des magistrats dans la gestion des dossiers.

Cet atelier a participé aux initiatives du gouvernement de transition pour favoriser une plus grande transparence et intégrité des autorités judiciaires et, par là-même, renforcer la confiance de la population envers ses institutions étatiques.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*