Mali : la Garde Nationale donne un bel exemple de cohésion

Le Chef d’état-major de la Garde Nationale, le Général de brigade Elysée Jean Dao, en collaboration avec l’Association des femmes militaires et paramilitaires ont organisé une grande rupture de jeûne collectif à la place d’Armes de la Garde Nationale. C’était le jeudi 21 avril 2022 en présence du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara, du Chef d’état-major Général des Armées, le Général de division Oumar Diarra, du Directeur de la Sécurité Militaire, le Colonel Modibo Koné, des chefs religieux, coutumiers de la Garde Nationale ainsi que plusieurs autres personnalités militaires et civiles.

Le Chef d’état-major de la Garde Nationale, le Général de brigade Elysée Jean Dao a affirmé que le but de cette rupture collective de jeûne est de renforcer la cohésion au sein des Forces de Défense et de Sécurité.

Le Général Dao a remercié l’Association des femmes militaires et paramilitaires pour cette belle initiative. Il a lancé un appel à l’endroit de ces femmes afin qu’elles continuent à œuvrer pour le maintien de la cohésion et de faire en sorte que même ceux qui sont dans les opérations puissent sentir qu’il y a une réelle volonté, un engouement pour cette cohésion que nous recherchons et qui est indispensable pour la réussite de notre armée.

Selon Mme Nantoumé Fatoumata Doumbia, présidente de l’Association des femmes militaires et paramilitaires, cette initiative n’est pas une première. L’objectif c’est de renforcer la cohésion entre les FAMa a-t-elle affirmé. Elle a remercié la hiérarchie pour avoir contribué financièrement afin que cette cérémonie soit un succès.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*