Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Mali : La MINUSMA rend hommage à trois de ses Casques bleus

La MINUSMA a rendu un dernier hommage à trois de ses Casques bleus tombés le 16 décembre 2022. Il s’agit de deux Nigérians victimes d’une attaque contre leur patrouille à Tombouctou et un Nigérien décédé des suites d’une maladie à Ansongo.

La cérémonie d’adieu a eu lieu vendredi au siège de la mission, en présence du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, l’ambassadeur de la République fédérale du Nigeria au Mali ainsi que des représentants du gouvernement malien.

Les trois victimes avaient un point commun : l’inspecteur Saratu HARUNA, le sergent Nasiru BAWA et le commandant Iboune Amadou YOUSSOUF étaient tous dans la trentaine. Dans les différentes oraisons qui se sont succédées, tous se sont souvenus « d’officiers qui ont aimé leurs pays et œuvré pour l’honneur de leurs drapeaux ». Les trois ont été décrits comme des « hommes et femme de caractère, dignes, et qui auront combattu pour que règne la paix » au Mali.

Pour le chef de la MINUSMA, El Ghassim WANE, la mort tragique des deux casques bleus nigérians témoigne de la complexité du terrain sur lequel évoluent les soldats de la paix au Mali. « Il n’y a pas de doute, la situation est difficile. La MINUSMA est la mission qui hélas compte le plus grand nombre de personnels en uniforme, militaires et policiers, tués. C’est une mission dangereuse. La cérémonie d’aujourd’hui est un rappel de la complexité et de la dangerosité de la situation ; mais c’est aussi un appel pour nous à faire davantage, à continuer à persévérer dans nos efforts pour que les sacrifices qui ont été faits par nos camarades ne soient pas vains », a-t-il indiqué.

« Ce que les policiers et les militaires font à travers la MINUSMA est un service à l’humanité, un service au peuple malien pour préserver la vie. Le Mali est un pays frère et je pense que malgré ce qui s’est passé, le Nigeria continuera de donner le meilleur de lui-même pour la paix au Mali », a déclaré pour sa part l’Ambassadeur du Nigeria près le Mali, SEM. Chikezie Ogbonna Nwachukwu.

Dans l’après-midi du 16 décembre, alors qu’ils effectuaient une opération de patrouille à Tombouctou, l’Inspecteur Saratu HARUNA et le Sergent Nasiru BAWA ont été la cible d’une attaque directe d’individus armés non identifiés. Plus tôt dans la matinée, le Commandant Iboune Amadou YOUSSOUF succombait des suites d’une maladie.

Le lundi 19 décembre, la Commissaire adjointe de police de la MINUSMA, la Générale Mamouna OUEDRAOGO, est allée présenter les condoléances du chef de la MINUSMA à l’Unité de police constituée du Nigeria ainsi qu’à la Force déployée dans la région de Tombouctou. A ce jour en 2022, 25 Casques bleus ont perdu la vie dans la quête de la paix au Mali. La MINUSMA reste une des Missions de paix les plus dangereuses.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page