Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Mali : La pression des FAMa se poursuit sur les théâtres d’Opération (Communication mensuelle de la DIRPA)

Les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont encore infligé de lourdes pertes aux Groupes armés terroristes (GAT), courant mois de mai- début juin 2023, sur les théâtres Centre, Est de l’Opération « Maliko » et dans la Zone Sud du pays.

La Direction de l’Information et des Relations Publiques (DIRPA) a fait la révélation, le 5 juin 2023 dans sa salle de conférence, lors de sa traditionnelle rencontre mensuelle avec la presse.

Selon le directeur de la DIRPA, le Colonel Souleymane Dembélé, le mois de mai a été plus intense que le mois d’avril, suite aux opérations dynamiques et d’opportunités ainsi que les relèves des troupes. Toute chose qui montre que les FAMa continuent de faire la pression sur les GAT.

Durant la période, les Forces Armées Maliennes ont pris des initiatives sur le terrain, conduisant à la recherche et la neutralisation des combattants terroristes. Mais aussi à la destruction des sanctuaires dans le cadre de l’Opération « Kélètigui » et du plan « Maliko ». « Nous pouvons noter que la situation sécuritaire du mois dernier est restée calme, mais imprévisible, voire volatile », a affirmé le Colonel Souleymane Dembélé.

Selon les informations du chef de la DIRPA, les FAMa ont renforcé les opérations dynamiques sur l’ensemble des Zones d’Opérations et au Sud du pays. Également, la recherche et la précision des renseignements sur les groupes terroristes mobiles ainsi que les missions de surveillance aérienne ont été menées dans la Zone Sud de notre pays.

Le 26 mai 2023 sur le théâtre Est, une reconnaissance offensive précédée de frappes aériennes dans le Secteur a été effectuée à Adiora, à 25 km au Nord de Gossi. Le Colonel Dembélé a évoqué un bilan d’un Pick-up détruit, un autre camouflé dans un hameau récupéré, 2 motocyclistes neutralisés, 5 suspects interpellés et une base terroriste complètement détruite.

Toujours selon les explications du directeur de la DIRPA, les FAMa sont intervenues le 28 mai 2023 dans la ville de Ménaka. Lors de cette opération, on note l’interpellation de 6 suspects, la mort d’une personne suite à ses blessures. S’y ajoute la récupération de 3 PKM, des chargeurs, de 4 PM, d’un Talkie-walkie, d’un téléphone satellitaire et une grande quantité de munitions. Mieux, durant la période, a-t-il précisé, des vols de surveillance et de contrôle du territoire ont été menés, le long de la ligne frontalière dans la région de Ménaka.

Au même moment, a rapporté le Colonel Souleymane Dembélé, les FAMa ont mené des actions offensives, sur le théâtre Centre, sur la rive gauche du fleuve Niger dans les localités de Nantagka, Bignat, Kobaka et Maliki. On retient de ces actions un bilan de 51 interpellations et 7 tonnes de zakat ainsi que 20 motos récupérées.

Le 27 mai 2023, la vigilance des FAMa en poste à Niono a permis d’intercepter un véhicule de type Toyota contenant 2 PM, de l’habillement militaire, 4 boites de chargeurs garnis et un chargeur vide. « Le conducteur et les 03 passagers ont été mis à la disposition de la Brigade Territoriale de Niono », a souligné le chef de la DIRPA.

Le 28 mai 2023, une reconnaissance offensive menée dans le village de Dangaténé (Koro) s’est soldée par la neutralisation de 6 terroristes. Cette intervention a permis également de récupérer 5 motos, un PM avec chargeur, 3 talkies, une tenue militaire et un tricycle avec 30 bidons d’huile moteur de 20 l chacun.

Le Colonel Souleymane Dembélé signalera qu’une reconnaissance offensive menée, dans la nuit du 29 au 30 mai 2023, dans le Secteur de Koko-Lengué, région de Bandiagara, a permis de détruire une base terroriste avec l’interpellation d’un suspect, la récupération de multiples chargeurs, d’importantes quantités de munitions, de médicaments et des moyens de communication.

Une reconnaissance offensive effectuée le 30 mai 2023 dans le secteur de Deguembéré, toujours dans la même région, a permis la neutralisation d’un terroriste. Au cours de cette opération, plusieurs munitions de 7,62 en vrac, 09 chargeurs d’AK-47, 2 talkiewalkies avec chargeurs, 10 téléphones, une importante quantité de médicaments et d’autres objets divers ont été saisis.

Toujours, selon les informations du directeur de la DIRPA, le lendemain 31 mai 2023, des frappes aériennes ont visé deux bases logistiques des GAT dans la région de Bandiagara, aboutissant à la destruction d’une base dans le Cercle de Mondoro et de deux véhicules.

Le Colonel Dembélé notera qu’il y a eu moins de braquages et d’assassinats au courant du mois de mai par rapport au mois d’avril. Tout comme le bilan des incidents causés par les engins explosifs improvisés (EEI), car la plupart de ces engins explosifs ont été soit neutralisés, ou n’ont pas fait de victimes.

Enfin, le chef de la DIRPA est revenu sur le Concept «Tilécoura » qui a été mis en place pour la sécurisation des différentes élections. Il s’agira de rechercher et neutraliser tout groupe ayant comme objectif de nuire aux processus électoraux, surtout d’assurer la mobilité des populations sur l’ensemble du territoire. Le conférencier a révélé qu’un plan de campagne de sécurisation des élections référendaires, de Bamako à Kayes, dénommé « Frago Fouran Kadiè », a été également élaboré. Cela permettra la reprise du trafic ferroviaire dans les prochains jours.

1ère Cl Anchata COULIBALY

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page