Mali : la Protection Civile de Ménaka dotée en matériels

La Cour de la Direction Générale de la Protection Civile a servi de cadre, ce matin, à une remise de matériels au profit du Centre de Secours de la Protection Civile de MENAKA.

L’événement était placé sous la présidence du Chef de Cabinet du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Commissaire Divisionnaire de Police Seydou DOUMBIA.

Le lot d’équipement, financé par le Ministère français de l’Europe et des Affaires Étrangères, d’une valeur de 522.700 euros, soit 342 millions 368 mille 500 FCA, est composé d’un engin pompe de lutte contre les feux de type CCF ou CCR, d’une capacité en eau d’au moins 4000 litres, avec des équipements de protection individuelle pour les 6 membres de l’ l’équipage.

À ceux-ci, il faudra ajouter un camion-citerne d’appui en eau, d’une capacité de 10. 000 litres, un véhicule de liaison avec un lot de désincarcération routière et un lot de sauvetage pour personne bloquée en hauteur ou en excavation, ainsi que des matériels de communication portable pour 3 véhicules et fixe pour le Centre de Secours.

Dans son intervention, le Directeur Général de la Protection Civile, le Général de Brigade Boukary KODIO dira que cette donation vient, encore une fois, illustrer l’excellente des relations de coopération entre la Protection Civile du Mali et la coopération française, renforcée par la création d’un poste de Conseiller Technique auprès du Directeur Général de la Protection Civile.

« C’est donc pour moi, ici, l’occasion d’adresser, au nom de l’ensemble des personnels de la Protection Civile et au mien propre, nos vifs remerciements à la coopération française de l’Ambassade de France au Mali pour son appui constant aux services de la Protection Civile et au grand bénéfice des populations. » dira le DGPC.

À sa suite le Chargé d’affaires de l’Ambassade de France est revenu, dans son intervention sur les réelles motivations de cette donation. Il s’agit pour lui, de la fourniture d’équipements, matériels et engins à un Centre de Secours appelé à défendre une ville de 30.000 habitants, ne bénéficiant à l’époque d’aucun service de Secours d’urgence, malgré l’existence d’une Direction régionale. Et que le choix de cette localité, en proie à une menace terroriste permanente, a légitimement retenu l’attention de l’ensemble des parties prenantes et mobilisé toutes les énergies durant les 18 derniers mois. La cérémonie s’est achevée par la visite du matériel et une photo de famille.

Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*