Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Mali : Lancement de l’opération de destruction des armes et munitions déposées volontairement dans le cadre du projet OCWAR-T

La Cour du Secrétariat Permanent de la Lutte contre les Armes Légères et de Petit Calibre a servi de cadre, hier matin, au lancement de l’opération de destruction des armes et munitions déposées volontairement dans le cadre du projet OCWAR-T.

L’évènement était placé sous la présidence du Secrétaire général du Ministère de la Securité et de la Protection Civile, M. Oumar SOGOBA, en présence des représentants de plusieurs partenaires techniques et financiers, notamment le PNUD, l’Union Européenne, la CEDEAO, la République Fédérale d’Allemagne et la MINUSMA.

Plusieurs discours ont émaillé cette cérémonie parmi lesquels, celui du représentant du Maire de la Commune II, qui s’est fortement réjoui de prendre part à cette cérémonie et d’exprimer la profonde gratitude du Conseil Communal pour le choix porté sur sa Commune. On suivra ensuite le discours du représentant de la CEDEAO, du PNUD, de l’Union Européenne, du Secrétaire Permanent de la lutte contre les armes légères et de petit calibre, le Lieutenant- Colonel Adama DIARRA.

Ce dernier dira que c’est en 2019 que le Mali a adopté un plan d’action quinquennal de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre qui mettait l’accent sur l’atténuation de la possession d’armes par les Civils. Pour lui, il s’agit là d’une mesure importante au regard de l’ampleur des ravages provoqués par la détention illicite des ALPC.

Le dernier discours sera celui du Secrétaire général du Ministère de la Securité et de la Protection Civile, M.Oumar SOGOBA. Ce dernier soulignera que cette cérémonie est le résultat d’un long processus encadré et maitrisé, allant de la mise en place de campagnes de sensibilisation et de plaidoyer à la réalisation de projets communautaires pour les déposants, en passant par la récupération et l’enregistrement de chaque arme ou munition réceptionnée.

Il s’agit pour lui, de 3031 armes et munitions dont des Carabines Tchèques, des fusils automatiques, des fusils de chasse et des pistolets artisanaux.

Cette opération, poursuit le Segal, contribuera à dépolluer notre environnement des armes et munitions au niveau des civils. Aussi seront concernées, dira-t-il, les armes et munitions obsolètes issues des stocks nationaux et du DDR.

Après la séquence des allocution, les officiels ont visité les magasins de stockage des armes déposées volontairement par des particuliers suite à d’intenses campagne de sensibilisation. Ensuite, ce fut l’exercice de destruction des armes à travers une machine équipée d’une tronçonneuse qui réduit en debris les métaux ayant servi à fabriquer les armes. Il s’agit donc du découpage par cisaille hydraulique permettant de disposer des déchets qui pourront servir dans le cadre par exemple de l’artisanat utilitaire.

Ministère de la Securité et de la Protection Civile

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page