Mali : lancement de l’opération spéciale d’enrôlement national et de renouvellement biométrique des nouveaux majeurs

Pour compléter et consolider la liste des potentiels électeurs dans le cadre du Recensement Administratif à Vocation d’Etat-Civil (RAVEC) du 1er avril au 31 mai 2021 sur toute étendue du territoire national, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lt-Colonel Abdoulaye Maïga a lancé, hier jeudi 1er avril à Koulikoro, l’opération spéciale d’enrôlement national des 18 ans et plus et de renouvellement biométrique des nouveaux majeurs.

C’était en présence des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du Mali ainsi que des autorités régionales administratives et traditionnelles.

Notre pays s’est engagé, depuis 2009, dans la mise en œuvre d’un vaste programme d’enrôlement de l’ensemble des populations maliennes en vue de la constitution d’une base de données état-civil et l’attribution à toutes les personnes enrôlées d’un identifiant unique : le NINA.

La conduite de ce vaste programme a enregistré des résultats assez encourageants parmi lesquels la constitution d’une base de données RAVEC et l’extraction de cette base du fichier des électeurs potentiels utilisé par la Délégation Générale aux Elections (DGE) lors des élections générales de 2013 et de 2018.

C’est pourquoi, le représentant des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), Alfredo Teixeira, représentant Résident Adjoint du PNUD-Mali a rappelé que l’inclusivité du processus électoral est essentielle pour l’édification d’une société plus juste et plus pacifique. Et d’ajouter que les différents audits du fichier électoral malien, réalisés ces trois dernières années, ont révélé la sous-représentation des jeunes de 18 à 24 ans qui constitueraient seulement 11 % des inscrits sur les listes électorales alors qu’ils représentent plus de 51% de la population.

Il expliquera ainsi que, selon les conclusions desdits audits,  » si des mesures idoines ne sont pas prises, notamment en apportant les améliorations souhaitées à ce fichier électoral et en permettant à tous ces jeunes Maliens de pouvoir enfin jouir pleinement de leurs droits civiques en tant qu’électeurs, ceux-ci pourraient choisir la rue pour exprimer leurs opinions politiques ou pour se faire écouter « . Aussi, le Représentant Résident Adjoint du PNUD-Mali a indiqué que l’enrôlement des jeunes sur le fichier électoral constitue l’un des axes prioritaires sur lesquels le PNUD et les Partenaires Techniques et Financiers du Mali entendent mettre un accent particulier au cours du cycle électoral en cours.

« Les opérations spéciales d’enrôlement sur toute l’étendue du territoire malien dénotent de la volonté des autorités de la Transition et celle des PTF d’œuvrer ensemble pour rendre les élections au Mali beaucoup plus inclusives et accessibles à tous les citoyens maliens en âge de voter « , a-t-il martelé.

Quant au ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, pour maintenir cette dynamique, il a soutenu que la mise à jour de la base de données est effectuée à travers un dispositif de pérennisation des acquis RAVEC, qui repose sur des Centres permanents de collecte de données, créés à l’intérieur du pays comme au niveau de ses représentations diplomatiques et consulaires. Il a aussi précisé que pour consolider les efforts déjà consentis par ces Centres, son Département, en partenariat avec le PACE/PNUD, le Danemark et le NDI, a organisé cette opération spéciale d’enrôlement au RAVEC.

Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇

👉 Groupe 1 👉 Groupe 2 👉 Message Direct

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*