Mali : Le Chef d’Etat-major de la Force de la MINUSMA termine une visite du Secteur Nord

Du 23 au 25 juin dernier, le Chef d’Etat-major de la Force de la MINUSMA (FCOS) a effectué une visite dans le Nord du Mali. Le Général Pierre-Joseph GIVRE s’est successivement rendu à Kidal, Aguelhok et Tessalit, au plus près des Casques bleus qui y sont déployés dans le cadre de leur mission d’appui à la protection des civils et de suivi de l’application de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation.

« Nous obtenons des résultats lorsque nous faisons converger nos efforts. J’ai trouvé une dynamique positive au secteur Nord, aussi bien avec les représentants des groupes signataires que j’ai pu rencontrer, qu’au sein de la Force, et de la Mission en général, le tout dans le cadre du Mandat qui nous est fixé et dans l’idée de faire appliquer l’Accord de paix », a affirmé le Chef d’Etat-major de la Force. « Les troupes ont un professionnalisme et un niveau opérationnel qui sont remarquables », a-t-il ajouté, en rappelant l’attention particulière que la Mission porte à ce Secteur (Nord).

« Faire appliquer l’Accord »

Le FCOS a rencontré les autorités et les leaders locaux. Dans l’après-midi du 23 juin, le Général GIVRE s’est ainsi entretenu avec le président en exercice de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), Bilal AG ACHERIF, autour de la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation pour le Mali au niveau de la région de Kidal. « Notre entretien a été extrêmement fructueux. J’ai rappelé la position de la MINUSMA dans notre volonté de faire appliquer l’Accord. J’ai rappelé que la CMA contribuait aussi à la sécurité des populations », a indiqué le Général GIVRE. « La CMA ne veut pas constituer un blocage à l’application de l’Accord de paix », a répondu Bilal AG ACHERIF.

« Rétablir la sécurité… »

Le 24 juin, le FCOS a fait le déplacement à Aguelhok où il a assisté à une rencontre avec les populations de la ville, en présence du maire et son adjoint, du vice-président des Autorités intérimaires de Tessalit, du vice-président de la société civile et de représentants des chefs de fractions, de la jeunesse et des femmes. Les discussions ont porté sur des questions liées aux aspects de sécurité mais aussi au développement. « En attaquant notre camp le 2 avril dernier, les terroristes ont, de manière délibérée, mis en danger nos soldats de la paix, mais également les populations locales », a déclaré le Général GIVRE.

Le Chef d’Etat-major a rappelé aux populations l’impérieuse nécessité d’une collaboration franche et sincère avec les forces sur place. Il a aussi précisé que le développement passait « nécessairement par la stabilité et la sécurité ». « Il nous faut ensemble rétablir la sécurité, car l’accès humanitaire et la paix en dépendent », a-t-il souligné.

Le maire de la ville, Abinadje AG ABDALLAH, a exhorté « les acteurs humanitaires et la MINUSMA à engager des actions urgentes pour répondre aux besoins et aux difficultés des populations d’Aguelhok, en plus d’attirer d’autres partenaires susceptibles de nous venir en aide, le plus rapidement possible ».

Le FCOS a réaffirmé que la visite en mai du Chef de la MINUSMA, El-Ghassim WANE, et la récente mission intégrée des Nations unies et des ONG humanitaires à Aguelhok s’inscrivaient dans cette volonté d’investir dans de nombreux projets dans la commune.

En marge de cette visite, le Chef d’Etat-major de la Force de la MINUSMA a eu des échanges constructifs avec les chefs de corps des différents bataillons et unités déployés à Kidal, Aguelhok et Tessalit. Le FCOS a ainsi renouvelé, au nom du Chef de la MINUSMA et du Commandant de la Force, la confiance et la reconnaissance du travail accompli par les troupes au service de la paix dans la région. Dans cet élan, le Général Pierre-Joseph GIVRE a dirigé une cérémonie de remise de médailles des Casques bleus de la Compagnie népalaise spécialisée dans la neutralisation des explosifs et munitions.

Enfin, le Chef d’Etat-major de la Force de la MINUSMA a rendu visite au Bataillon des forces armées maliennes reconstituées (BATFAR). Il a pu constater les progrès des travaux d’infrastructure entrepris, qui ont vu la construction de plusieurs bâtiments. Ce déplacement intervenait du reste à la veille du déploiement à Kidal de la troisième et dernière compagnie du bataillon, qui vient en complément des effectifs déjà sur place, et dont l’arrivée souligne la bonne volonté de chaque partie dans l’application des termes de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*