Mali : Le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre au plus près de ses hommes dans la 8ème région militaire (Sikasso)

Le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le Général de brigade Felix Diallo a effectué une visite de prise de contact le 18 Mars 2022 dans la 8ème Région Militaire (Sikasso). C’est pour constater de visu la situation réelle des conditions de vie et de travail de ses éléments.

Au Camp Tiéba de Sikasso, le Chef d’état-major de l’Armée de Terre, le Général de brigade Felix Diallo a été accueilli par le Commandant de la 8ème Région Militaire, le Colonel Djibril Koné entouré de ses plus proches collaborateurs et surtout des Chefs des autres composantes des forces de défense et de sécurité de la cité du Kénédougou.

Salut aux couleurs, revue du piquet d’honneur et poignées de mains chaleureux avec les officiels. Ensuite la délégation du CEMAT a rendu une visite de courtoisie au Gouverneur et à la famille Traoré fondatrice du Kénédougou.

Le lendemain, le CEMAT s’est entretenu d’abord avec les officiers où il s’est imprégné de la situation sécuritaire des Régions de Sikasso, Bougouni et Koutiala qui est d’ailleurs l’objet de sa visite, et singulièrement ces zones qui relèvent à présent de la compétence de la 8ème Région Militaire. Le Général Felix a d’abord fait observer une minute de silence en la mémoire de nos vaillants soldats tombés au combat avant de dévoiler sa ligne de conduite aux officiers

Il s’est ensuite entretenu avec la troupe de la garnison de Sikasso.

Pour lui, sa mission est de faire de l’Armée de Terre, le fer de lance de l’Armée malienne. L’Armée de Terre doit être unie et consolidée, disciplinée dans son engagement, et être dotée d’une loyauté indéfectible vis-à-vis des institutions nationales et d’une détermination dans la stabilisation et la pacification du Mali, a-t-il précisé. Le Général Felix entend mettre à la disposition du Chef suprême des Armées et du Chef d’Etat-major Général des Armées, une Armée de Terre unie, structurée, bien équipée et entrainée pour faire face aux chocs.

Selon le visiteur du jour, l’Armée de Terre est entrée depuis Août 2020 dans une phase de transformation. Cela s’est traduit particulièrement par la constitution de régiments d’armes en lieu et place de régiments mixtes. Cette nouvelle donne doit répondre au contrat opérationnel fixé par le CEMGA, en rendant fiable le dispositif existant.

Selon le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le général Felix Diallo, la redynamisation des formations individuelles et collectives au sein des unités est déjà un acquis pour la maintenance en capacité physique et intellectuelle des éléments. Il a rappelé à la troupe le respect des trois valeurs cardinales de l’armée de Terre qui sont : la discipline, la bravoure et le patriotisme.

Le cycle d’engagement opérationnel de six 06 mois est déjà atteint dans les régions militaires 2 et 6 qui sont des secteurs prioritaires de l’Opération MALIKO.

Il a rappelé qu’aucun gain opérationnel ne pourra être obtenu sans la pleine adhésion des chefs au contact qui doivent au quotidien incarner la confiance et consolider la cohésion. Pour le Général Felix Diallo, être en situation de responsabilité, c’est donner du sens à l’action, fédérer les énergies et avoir le souci de chacun.

Le même langage a été tenu au centre d’instruction de Koutiala ou le Chef d’état-major de l’Armée de Terre, le Général Felix Diallo a fait escale pour s’enquérir de la capacité d’accueil de ce centre d’instruction de l’Armée de Terre qui doit recevoir dans peu de temps les nouvelles recrues pour leurs formations communes de bases.

A la séquence des questions réponses, les militaires ont été suffisamment édifiés sur la vision stratégique du Chef d’état-major de l’Armée de Terre. Ce dernier est reparti très satisfait de cette prise de contact qui lui a permis de comprendre certaines réalités que vivent au quotidien nos militaires.

L’après-midi a été consacré à un échange fructueux avec l’Association des Femmes des Forces de défense et de sécurité de Sikasso. Des réponses satisfaisantes ont été données aux épouses et aux veuves des militaires dans la mesure du possible.

Soulignons qu’au cours du trajet Bamako-Sikasso, le Général Diallo a fait une escale à Bougouni pour s’entretenir avec le Gouverneur de cette Région, le Général de brigade Kéba Sangaré. Les questions sécuritaires étaient à l’ordre du jour.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*