Mali: Le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre fête à Nara pour le réveillon

A l’instar des autres chefs d’état-major et services, celui de l’Armée de Terre le colonel-major Felix DIALLO, en compagnie de ses proches collaborateurs et du commandant du Secteur 6, le colonel Aboubacar Yansary Sanogo a fêté le réveillon avec les éléments de Nara.

Le commandant du GTIA Waraba de l’opération Maliko de Nara, le Commandant Seydou Moussa Koné et sa troupe ont apprécié à sa juste valeur la présence du CEMAT et de ses proches collaborateurs au Secteur 1 pour fêter le nouvel an parmi eux. Cette présence a contribué à rehausser le moral et à galvaniser la troupe.

En retour, il a saisi l’occasion pour présenter ses vœux les meilleurs aux autorités civiles et militaires pour cette marque de considération. Au nom de sa troupe il a promis que la mission qui leur a été confiée sera menée avec courage et détermination. Le colonel-major Felix DIALLO a affirmé que des réponses rapides seront apportées aux différents problèmes exposés par les éléments.

Selon lui, le commandement militaire a pour souci d’améliorer les conditions de vie et de travail des FAMa dans plusieurs domaines, notamment celui des équipements et un recrutement à hauteur de souhait.

Auparavant le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre a rendu une visite de courtoisie à l’autorité coutumière de la ville de Nara, M Bekaye Keita entouré de ses conseillers. Ce dernier a promis au CEMAT que la population de Nara restera toujours aux cotés des Famas quel que soit l’adversité. « Ils sont là pour nous et nous nous engageons à coopérer avec eux ».

Sur le chemin de retour toutes les postes de sécurités qui longent la route pour la sécurisation des travaux de l’axe Bamako-Nara ont étés visités et encouragés.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*