Mali : Le Collectif pour la Défense des Militaires (CDM) condamne « les déclarations irresponsables du Secrétaire Général de l’ONU »

COMMUNIQUE DE CONDAMNATION SUITE A LA SORTIE RATEE DU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU ANTONIO GUTTERES SUR RFI

Le Collectif pour la Défense des Militaires en abrégé CDM a appris avec stupéfaction par voie de presse les déclarations irresponsables du Secrétaire Général de l’ONU Antonio Gutteres dans l’affaire des 49 mercenaires ivoiriens.

●Irresponsable sans tenir compte de la Note verbale de la MINUSMA, le 27 juillet 2022 dans laquelle, elle avait clairement indiqué que ces soldats ne faisaient pas partie des éléments nationaux de soutien.

●Irresponsable sans tenir compte de l’audience du 07 août 2022, du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération d’Allemagne qui avait clairement indiqué qu’aucune agence allemande, encore moins le Gouvernement n’avait de lien contractuel avec les éléments ivoiriens arrêtés à l’Aéroport International Modibo Keita de Senou.

●Irresponsable sans tenir compte de la déclaration du Directeur de cabinet d’ Alassane Dramane Ouattara le 03 septembre 2022 à Lomé, par laquelle, la Côte d’Ivoire reconnait que des manquements et des incompréhensions avaient été à l’origine de cet événement fortement regrettable et elle s’engage à respecter les procédures des Nations Unies, ainsi que les nouvelles règles et dispositions Maliennes édictées relatives au déploiement des forces militaires au Mali.

Le CDM condamne avec la dernière rigueur ces déclarations insensées en violation flagrante contre la souveraineté de notre pays, membre des Nations Unies.

Le CDM vous exige au respect de la Souveraineté de notre Pays en jouant la carte de l’impartialité.

Surtout qu’au moment où tous les panafricanistes ont les yeux rivés sur le siège des Nations-Unies à New York suite à la plainte du Gouvernement Malien contre la France déposée depuis le 15 Août 2022, Antonio Gutteres se fait passer pour un haut fonctionnaire de la diversion impérialiste.

Le CDM rappelle au secrétaire général des Nations-Unies qu’il est plutôt attendu sur la date de la réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU autour de la plainte des Autorités Maliennes contre la France.

Le CDM renouvelle encore une fois son soutien indéfectible aux Autorités de la Transition Panafricaine du Mali dans la reconquête de notre Souveraineté Nationale et Internationale.

Ensemble nous Pouvons et Ensemble nous Vaincrons !

Bamako, le 18-09-2022
CELLULE DE COMMUNICATION

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*