Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique/Gouvernance

Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud DICKO (CMAS)

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a informé le Conseil des Ministres de la dissolution de l’Association dénommé « Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud DICKO ».

La dissolution des associations par le Conseil des Ministres est prévue et réglée par les dispositions de la Loi n°04-038 du 05 août 2004 relative aux associations.

L’Association dénommée « Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko », en abrégé (CMAS), est une association de droit malien créée suivant le récépissé de déclaration d’association n°0035/MATD-DGAT du 05 décembre 2019. Depuis un certain temps elle s’adonne à des activités contraires à ses objectifs et à son statut.

La CMAS, créée en vue d’œuvrer pour la stabilité et la paix sociales, s’est transformée en un véritable organe politique de déstabilisation et de menace pour la sécurité publique, comme en témoignent la sortie médiatique de son Coordinateur Général, le 07 octobre 2023, suite à l’annonce du léger report de l’élection présidentielle et la tenue de propos de dénigrement des autorités de la transition sur une chaîne de télévision privée.

En outre, le parrain de la CMAS s’adonne clairement à des activités subversives susceptibles de troubler l’ordre public, notamment à travers ses récentes visites à l’extérieur et ses rencontres officielles avec des personnalités de puissances étrangères sur des questions d’intérêt national sans l’autorisation des autorités du Mali. Cette circonstance constitue un manquement aux dispositions statutaires de la CMAS et une atteinte aux intérêts supérieurs du pays.

Par ailleurs, il convient de signaler que la CMAS, de la délivrance de son récépissé à nos jours, n’a jamais déposé ses rapports d’activités, ni informé l’Administration des changements et modifications intervenus en son sein.

Cette situation est contraire aux dispositions de la loi relative aux associations.

Au regard de ce qui précède, l’Association dénommée « Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko » est dissoute.

Extrait du Conseil des ministres du mercredi 06 mars 2024

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page