Mali : Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants reçoit les ambassadeurs des pays membre de l’UE

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara a reçu en audience le jeudi 17 février 2022, les ambassadeurs des pays membre qui contribuent à l’opération Takuba. Il s’agissait essentiellement d’une réunion de concertation et de dialogue entre le MDAC et les diplomates européens pour donner la vision du gouvernement malien par rapport à la présence de la force Takuba au Mali et l’importance de la sécurisation des populations et de leurs biens.

Le ministre des Affaires Etrangères, Abdoulaye Diop a déclaré que tous les partenaires qui veulent travailler avec le Mali pour la sécurisation de son territoire et qui inscrivent leur action dans le cadre de la sincérité du partenariat, mais aussi dans le cadre d’une approche constructive sont les bienvenus.

Le diplomate malien Abdoulaye Diop a noté que le MDAC dans sa présentation a fait l’historique de l’évolution de la situation de notre pays et le défis auquel le Mali est confronté et surtout de la volonté des autorités de la transition de pouvoir changer cette situation à travers nos propres efforts sur le terrain, mais aussi à travers le choix de partenariat qui nous permette d’arriver à des résultats aux maliens et de préserver l’intégrité territoriale du Mali.

Il dit avoir expliqué aux diplomates européens de revoir le cadre juridique de la présence des forces Takuba et Barkhane au Mali. Selon lui, il est demandé à chacun de ces partenaires qui veulent travailler dans le cadre de la coopération qui puisse établit un cadre de dialogue bilatérale avec les autorités maliennes que le Mali reste et demeure disponible pour les échanges.

La coopération avec des partenaires doivent désormais s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des FAMa pour la sécurisation des populations civiles et de leurs biens. Le ministre Diop dit être reconnaissant de l’ensemble des sacrifices qui ont été consentis par ces partenaires au Mali. Et de déclarer qu’ils doivent aussi faire preuve de discernement dans la tension diplomatique entre la France et le Mali.

Pour le ministre Abdoulaye Diop, le Mali veut surmonter cette tension dans le cadre d’une discussion bilatérale, mais que chacun d’eux comprennent qu’il est important d’inscrire leur action dans le cadre de discussion directe avec les autorités maliennes pour trouver les voies et moyens de créer un cadre juridique, mais aussi de pouvoir bénéficier des concours qu’ils voudront apporter.

« La souveraineté du Mali doit être respecter et que le choix souverain du Mali pour assurer sa défense et sa sécurité doivent être également respectées. Les Maliens et Maliennes ont l’intelligence nécessaire de faire des choix qui vont dans le sens de l’intérêt supérieur du Mali. », a-t-il martelé. Les relations entre le Mali et ses partenaires sont toujours des relations à discussion, conclu le diplomate malien.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*