Politique/Gouvernance

Mali : Le Pain au centre de la réflexion

Le Premier ministre Choguel Kokalla MAÏGA a reçu le lundi 31 juillet 2023, le cadre de concertation de la filière pain.

C’était en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce, M. Moussa Alassane Diallo.

Le cadre de concertation qui œuvre pour la valorisation de la production locale, regroupe à la fois les producteurs agricoles, les industriels, les boulangers et les consommateurs.

Aujourd’hui, cette filière vitale se retrouve confrontée à des difficultés existentielles dont :

– le déficit organisationnel et de la formation qualifiante;
– le non- respect des normes environnementales;
– la concurrence déloyale;
– les arrêts et fermetures des boulangeries, dûs à des créances des commerçants, distributeurs et meuniers;
– l’absence de normes, de cadre légal, de formation qualifiante;
– les difficultés d’accès aux prêts bancaires.

Selon le Président du Cadre, M. Mamadou Lamine Haïdara, la situation est préoccupante et même catastrophique.

Il a évoqué les concertations en cours sur les mesures à envisager, à savoir :
– la mise en œuvre du protocole d’accord entre le CCFP et le département du Commerce et de l’Industrie ;
– le soutien énergétique et environnemental de l’Etat ; – la réalisation de l’étude diagnostique de la filière Pain et du sous-secteur de la boulangerie ;
– la mise en place d’un comité mixte de rédaction d’un projet de décret portant octroi des agréments d’exercice de la profession de Boulanger ;
– la négociation d’un Fonds de garantie du secteur privé pour la mise en place d’un prêt spécial équipements ;
– la relance du programme national de production de pains mixés à base de céréales locales.

Pour le ministre de l’Industrie et du Commerce, la résolution de ces problèmes structurels se trouve dans l’investissement dans la production agricole locale: « Il faut, a-t-il insisté, que le Mali se donne les moyens de produire 10 millions de tonnes de maïs pour la prochaine campagne agricole ».

Pour le ministre Moussa Alassane Diallo, c’est cela clé de l’autonomie de la filière.

A cette perspective de développement de la production agricole, il faut ajouter le transfert de technologies.

Le ministre Diallo a souligné avec force “que les solutions conjoncturelles ne sauraient être une réponse aux problèmes structurels”.

Conscient de la valeur nutritionnelle du pain et de son importance dans la consommation de la population malienne, le Premier ministre a quant à lui, recommandé au ministre de l’Industrie et du Commerce, d’approfondir la réflexion avec les membres du Cadre de Concertation de la filière. Il n’a pas manqué de féliciter le département de tutelle pour les actions déjà entreprises pour une sortie de crise, en espérant que cette fois-ci sera définitive.

CCRP/PRIMATURE

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page