Mali : Le parquet de la commune 4 poursuit la lutte contre la dépravation de nos mœurs

Image d'illustration

Dans le cadre de la lutte contre la dépravation de nos mœurs, les enquêtes ouvertes au niveau du commissariat de police du 5e arrondissement se poursuivent. Ce qui a conduit à l’interpellation et à l’audition de certaines personnes dont le nommé Adama djan et des jeunes dames.

Les enquêtes se poursuivent pour déterminer le degré d’implication de tout un chacun et en attendant les personnes interpellées ont été confiées à leurs avocats à charge de les présenter aux enquêteurs en cas de besoin.

Par ailleurs, sur dénonciations, des groupes whatsup de proxénètes et de prostitutions organisées, sur fond d’exploitation sexuelle, ont été infiltrés par des agents du commissariat du 5e arrondissement. Ce qui a permis l’interpellation de plusieurs personnes confondues dans la commission des faits reprochés notamment l’offre rémunérée de service sexuel organisée autour de filles mineures, majeures et mêmes des femmes mariées. Deux (2) groupes ont pu être démantelés pour le moment et les responsables placés en garde à vue.

Merci à tous ceux qui apportent leur concours au succès de cette lutte pour la restauration de nos valeurs. On ne pourra probablement pas éradiquer le phénomène mais on le fera au moins reculer. Sinon tout au moins ceux qui s’y adonnent, le feront en étant cachés désormais et non plus jamais ouvertement et publiquement comme c’est le cas actuellement.
Source: page Facebook du parquet C 4.

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

Youtube

Facebook

WhatsApp

Malivox(1) Malivox(2) Malivox(3)

Telegram

Twitter

LinkedIn

Instagram

TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*