Mali : Le parti YELEMA « rejette purement et simplement » le décret de nomination des membres de l’AIGE qu’il assimile à un « forcing des autorités »

COMMUNIQUÉ SUR LE DECRET N°2022-0609/PT-RM DU 12 OCTOBRE 2022 PORTANT NOMINATION DES MEMBRES DE L’AIGE

Le parti YELEMA « Le Changement » a pris connaissance du DECRET N°2022-0609/PT-RM DU 12 OCTOBRE 2022 PORTANT NOMINATION DES MEMBRES DU COLLEGE DE L’AUTORITE INDEPENDANTE DE GESTION DES ELECTIONS « AIGE ».

Le parti YELEMA « Le Changement » regrette la publication de ce décret alors que la procédure ayant abouti à sa signature souffre à nos yeux de graves violations de la loi électorale et aussi de la charte des partis politiques. Le Mali Koura tant prôné par les Maliens ne saurait se construire sans le respect strict de nos lois.

Le parti YELEMA « Le Changement » informe l’opinion publique avoir adressé un courrier N°YEL 09-011/2022 en date du 05 septembre 2022 au Ministre de l’administration territoriale l’invitant à revoir le mode de désignation des représentants des partis politiques en respectant la loi électorale et la charte des partis politiques. Il l’a surtout invité à revenir à des modalités plus démocratiques qui reflèteront l’avis majoritaire des partis politiques, premiers concernés par ce choix.

Le parti YELEMA « Le Changement » rappelle qu’il a régulièrement répondu aux invitations des autorités sur tous les sujets d’intérêt national et de bonne foi, physiquement ou par écrit et a toujours donné ses propositions. À croire que ces consultations n’avaient pour objet que de donner un semblant d’inclusivité au processus déjà tracé.

Le parti YELEMA « Le Changement », compte tenu du forcing des autorités à vouloir imposer aux partis politiques des représentants non légitimes dans le collège de l’AIGE, rejette purement et simplement ce décret portant nomination des membres du collège de l’AIGE et se réserve le droit d’engager toute action contre ce décret illégitime et illégale devant les juridictions compétentes.

Enfin, le parti YELEMA invite les forces vives, éprises de droit et de justice, à mutualiser leurs efforts pour sauver la démocratie et éviter à notre pays une nouvelle crise électorale. La refondation de notre pays passera aussi par cela.

Mopti, le 14 octobre 2022

Le Président
Dr Youssouf DIAWARA
Chevalier de l’Ordre National

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*