Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique/Gouvernance

Mali : Le Président de la Transition a reçu le nouveau bureau du CNPM

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a accordé une audience à une délégation du nouveau bureau du Conseil national du Patronat du Mali (CNPM), ce lundi 19 décembre 2022. Cette délégation était conduite par le Président du CNPM, Mossadeck BALLY.

« Le Chef de l’État a décidé de nous accorder cette audience. Nous sommes venus nous présenter en tant que le tout nouveau bureau élu du Conseil national du Patronat du Mali », a expliqué le nouveau Président du CNPM, à sa sortie d’audience, avant de préciser que cette faitière du secteur privé regroupe tous les groupements professionnels.

M. BALLY a rappelé la « crise profonde » de laquelle sort la faitière. Une crise qui a « trouvé son épilogue le 1er octobre 2022, avec les élections patronales qui ont mis en place un bureau consensuel de 31 membres ».

Au cours de cette visite de courtoisie au Chef de l’État, le nouveau bureau a saisi l’occasion pour parler de son programme de travail, axé sur cinq grandes thématiques : l’énergie, les ressources humaines, les infrastructures, la fiscalité et le financement.

Le Président du CNPM a remercié le Chef de l’État et l’ensemble des membres du Gouvernement pour leur accompagnement sans faille au secteur privé afin qu’il puisse sortir du blocage. Il a ensuite demandé leur accompagnement continuel en vue de « redynamiser les investissements productifs au Mali », car le Mali « a besoin de créer des centaines de milliers d’emplois pour absorber le flux de jeunes qui arrive sur le marché du travail ».

En ce qui concerne la situation économique actuelle du pays, notamment « la vie chère », le CNPM rassure travailler avec les différents départements spécialisés sur la problématique. « Nous sommes membres d’une commission mise en place par le Premier ministre, et qui s’est déjà réunie plusieurs fois en vue de parler de l’inflation, qui est essentiellement importée », précise M. BALLY, qui rappelle que cette inflation n’est nullement la faute aux autorités maliennes. Elle est liée d’une part aux deux années de pandémie de COVID-19, et d’autre part à la guerre russo-ukrainienne, qui est aujourd’hui la cause principale de cette inflation, a-t-il indiqué.

Selon le CNPM, tous les pays du monde connaissent ce problème d’inflation, à commencer par les grandes puissances. Toutefois, il rassure de l’existence d’un « vrai dialogue entre l’État et le secteur privé, notamment la Chambre de commerce, mais aussi le CNPM pour pouvoir juguler cette inflation ». Les autorités maliennes ne peuvent que prendre des mesures pour atténuer cette inflation, qui est importée, a-t-il conclu ses propos.

Présidence de la République du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page