Mali : Le Secrétariat Permanant de lutte contre la prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre montre le bon exemple de préservation de la paix

Le Secrétariat Permanant de Lutte Contre la Prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre a procédé à la destruction massive d’Armes Légères et de Petit Calibre. La cérémonie s’est déroulée, le 15 juillet 2022, au Centre d’information et de formation sur les Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC).

Étaient présents, le Secrétaire Permanent de la Lutte Contre la Prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre, le Lieutenant-colonel Adama Diarra, le Représentant du chef de la section RSS-DDR, le Colonel Françis Somda, le Représentant de MISAHEL, Hugues Martial Penda Ngbemboua, le chef de projet de l’UNMAS, Eric Fournier ainsi que plusieurs personnels et collaborateurs du Secrétariat Permanant de Lutte Contre la Prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre.

L’organisation de cette journée s’inscrivait en droite ligne de la commémoration de la journée internationale de destruction des armes, célébrée le 9 juillet de chaque année. Elle est le fruit de plusieurs mois de sensibilisation et de campagne menées sur l’ensemble du territoire national et financées par les partenaires. Aux termes de ces campagnes, des comités locaux de récupération des armes ont été mises en place dans le but de collecter des armes qui seront détruites conformément à la loi et aux différentes conventions. La collecte et la destruction d’armes permet de créer la confiance et de renforcer la sécurité et de maitriser le flux des armes.

Le Secrétaire Permanant de la Lutte Contre la Prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre, le Colonel Adama Diarra, a affirmé que les armes sont au cœur des activités des différents groupes terroristes et groupes extrémistes. Il a précisé qu’avant la destruction de ces armes, elles sont soumises à plusieurs procédures dont l’enregistrement et l’évaluation conforment aux dispositions législatives en vigueur au Mali qui régit les armes et les munitions. Le Colonel Diarra a invité la population a œuvré pour la dépollution de leur localité. Enfin, le Secrétaire Permanant de Lutte Contre la Prolifération des Armes Légères a exhorté la population à aider les collecteurs, à s’impliquer et à faire confiance à son Armée. Selon lui, toutes les armes collectées font l’objet de destruction sans aucun détournement. Il a appelé les partenaires à l’appui et au soutien pour les activités du genre.

Cette opération de destruction massive d’Armes Légères et de Petit Calibre a concerné 149 Mosin Nagant, 2 MAS de fabrication Française, 20 fusils de chasse de fabrication artisanale,2 fusils d’assaut AK-47, 22 pistolets 12 gauje, 4 revolvers de 6mm de fabrication Italienne, 5 caissettes de 7,62mm semi-coup et enfin 1 caissette de 12,7mm.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*