Mali: Les 5 recommandations de YELEMA à IBK pour éviter un autre carnage après l'hécatombe d'Indelimane

Le parti YELEMA, « le Changement » a appris avec effrois la nième attaque subie par nos forces armées nationales à Indelimane dans le cercle d’Ansongo le vendredi 1er novembre 2019 et faisant plus d’une cinquantaine de morts et des blessés dans le rang de nos soldats.

Le parti YELEMA, « le Changement » s’incline pieusement devant la mémoire des disparus, présente ses condoléances très émues aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le parti YELEMA, « le Changement » condamne fermement ces attaques lâches et barbares et rejette avec fermeté le terrorisme et les actes qui y sont associés.
Le parti YELEMA, « le Changement » rappelle aux autorités maliennes que trop d’attaques sont portées contre nos soldats et trop d’entre eux, souvent dans la fleur de l’âge, perdent leur vie en défendant notre pays.
A ce titre, le parti YELEMA, « le Changement » demande avec insistance au Président, chef suprême des armées de :
1. Réunir chaque semaine le Conseil de défense et de sécurité afin de prendre en main personnellement la défense et la sécurité de notre pays ;
2. Évaluer sérieusement le leadership et le management de nos FAMA en y apportant les changements appropriés qui consacrent de manière indiscutable la compétence, le professionnalisme, la loyauté et la légitimité des commandants auprès des troupes ;
3. Imprimer à l’action des forces de défense un caractère d’anticipation des menaces et leur fournir des capacités d’observations qui y contribuent ;
4. Traduire les conclusions de chaque incident permettant de renforcer les capacités de défense de nos troupes tout en tirant rapidement et de manière énergique toutes les conclusions des attaques subies, y compris les sanctions contre les responsables ;
5. Communiquer enfin sur les incidents, non pas en pleurant seulement sur nos morts mais en faisant voir en quoi les leçons sont effectivement tirées pour accroitre nos chances de succès contre le terrorisme.
Bamako, le 2 Novembre 2019
Parti YELEMA
NB: le titre est de la rédaction de malivox.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*