Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Mali : Les FAMa s’attèlent à la maitrise des armes

Après 6 semaines d’activités physiques et intellectuelles, la formation en Certificat Inter-Armé a pris fin. La cérémonie marquant la remise officielle des attestations a eu lieu, le vendredi 14 octobre 2022, à la place d’armes du Centre d’Instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro (CIBSSK).

C’était sous la présidence du Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre (CEM-AT), le Général de Brigade Phélix Diallo. Ont pris part à cet évènement les Commandants du CIBSSK, de l’Ecole d’Etat Major Nationale de Koulikoro et celui de l’EMIA en présence de plusieurs responsables civils et militaires.

Au nombre 577 stagiaires au départ venus de différents Etats-majors et services, deux stagiaires manquent à l’appel pour raison de décès. A noter que le CIA est une formation classique permettant aux bénéficiaires d’acquérir des connaissances de base dans les différentes armes d’une part et d’autre part d’apprendre à transmettre ces savoirs acquis. Vue la profondeur des aspirations du peuple malien en matière de sécurité, cette formation vient à point nommé dans la mesure où la combattivité et l’agressivité est un facteur clé dans la lutte contre le terrorisme. Pour ce faire, les stagiaires ont assimilé des matières à savoir la connaissance générale des armes et services, la tactique, la topographie, l’armement, le leadership, entre autres.

Dans ses propos introductifs, le directeur de la formation, le Chef de Bataillon Ousmane GOITA a rappelé aux stagiaires la béance des aspirations et la noblesse de la demande du peuple malien en matière de sécurité. Raison pour laquelle, il les a invités à prendre conscience de cette situation tout en les incitant à ne jamais rester inactifs face à l’adversaire. Le Chef de Bataillon GOITA a exhorté ses futurs anciens stagiaires à faire preuve de discernement et de combattivité dans tout ce qu’ils poseront comme acte, car poursuit-il, à la violence on oppose la violence.

Selon le CEM-AT, le Général de Brigade Phélix Diallo, la montée en puissance d’une armée se traduit non seulement par l’acquisition de matériels, de moyens et d’équipements adéquats, mais passe également par la formation des hommes qui sont appelés à utiliser ces matériels et à servir dans les conditions atypiques. C’est pourquoi, poursuit-il, les plus hautes autorités militaires n’économisent aucun effort pour réaliser des formations rigoureuses de qualité permettant d’avoir des hommes compétents, aguerris, disciplinés dans le choc, engagés sur le plan opérationnel et confiants.

La distinction des plus méritants lors de la formation, le défilé militaire des troupes, et un cocktail ont été, entre autres, les faits marquants réhaussant l’éclat de cette cérémonie.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page