Mali: les partisans de l’imam Mahmoud Dicko le protègent de toute arrestation

Image d'archive utilisée à titre illustratif

Depuis le 11 juillet, plusieurs manifestants sont attroupés devant le domicile de l’imam Mahmoud Dicko à Badalabougou pour empêcher son éventuelle arrestation.

De violents affrontements se sont déroulés toute la soirée du samedi entre la population et les forces spéciales de la police qui tentaient d’encercler la maison de l’ancien Président du haut conseil islamique du Mali.

« 17 personnes ont été tués », assure Ahmadou N’Douga Maïga, le chargé de communication de la CMAS dans une vidéo.

Au début de la vague d’arrestation des leaders du M5RFP, plusieurs maliens se sont rendus dans la rue de l’imam où des unités de police se dirigeaient. La foule est restée sur les lieux malgré des tirs à balles réelles dans la nuit du 11 juillet.

Ce dimanche, la tension est toujours vive et la mobilisation continue. Les partisans de Mahmoud Dicko jurent de n’abandonner l’imam qu’au prix de leur vie.

Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*