Mali: Les unités reconstituées des FAMa en attente pour rentrer à Kidal

Un bataillon de l’armée malienne reconstituée est fin prêt à être déployé à Kidal. « Il ne reste que le feu vert de l’état-major et du ministère de la Défense », a expliqué ce 16 janvier le Directeur de la division DDR et RSS de la MINUSMA.

C’est au cours du point de presse hebdomadaire de la MINUSMA de ce jeudi que Samba Tall, le Directeur de la division Désarmement, la démobilisation et la réinsertion (DDR) et Réforme du secteur de la sécurité (RSS), a dévoilé les contours de retour de l’armée malienne à Kidal.

Extrait de son intervention:

« Au total, à la date d’aujourd’hui, il y a 1 300 anciens membres du MOC qui ont déjà été intégrés, qui sont partie intégrante de l’armée malienne. Il y a 500 autres toujours membres du MOC qui étaient en retard pour diverses raisons. Il y aura une séance de rattrapage pour ces 500. Ce qui va nous amener à un total initial de 1 800. Donc ceci est la première phase d’intégration.

Les 1 300 qui ont déjà été intégrés, ont été affectés dans des unités qui vont être redéployées. On appelle cela les unités reconstituées des FAMa. Pour faire partie de ces unités reconstituées, il faut avoir fait le processus de DDR en venant d’un mouvement, il faut avoir rempli les critères pour être membre de l’armée et ensuite être redistribué dans les unités comme accepté et redéployé. Donc, le processus ne s’est jamais arrêté.

Il est prévu de redéployer initialement une unité à Gao, une à Tombouctou et une à Kidal. La priorité étant Kidal. Donc, la première unité de l’armée reconstituée qui sera redéployée le sera à Kidal. L’état-major des armées et les mouvements ont beaucoup travaillé avec nous sur ce plan de redéploiement de ces premières unités. Nous soutenons l’état-major général. Une partie de ces éléments sont déjà à Gao. L’état-major doit finaliser toutes ces étapes et les redéployer.

Notre intervention dans tout cela en tant que MINUSMA est de soutenir tout ce qui est mouvement de ces combattants, tout ce qui est hébergement dans les camps donc tout le soutien logistique que l’Etat-major nous demandera. Nous avons travaillé dessus. Le camp de Kidal a été réfectionné, nous avons déjà un élément de la MINUSMA qui est dans ce camp. Il sera donc prochainement rejoint par cette unité reconstituée dès que l’état-major général des armées et le ministère de la Défense vont donner leur feu vert.

Ce bataillon reconstitué, son rôle est premièrement d’assurer la protection du Gouverneur à Kidal. Le Gouverneur, c’est l’élément numéro un du Gouvernement à Kidal. Il va être protégé, sa sécurité sera assurée par ce bataillon reconstitué. Les autorités intérimaires, leur sécurité aussi sera assurée par ce bataillon ainsi que la sécurité du camp des FAMa qui est l’ancien camp du MOC. Ensuite, ils vont participer à la sécurité globale de Kidal grâce à des patrouilles conjointes avec la MINUSMA.

Ce bataillon, une fois pleinement opérationnel, soutiendra le processus de DDR-Intégration dans toute la région de Kidal. Il en sera de même après pour Gao, Tombouctou et Ménaka. C’est un processus qui est en cours qui doit commencer par Kidal. Pour l’instant tout est fin prêt pour le faire, il ne reste que le feu vert de l’état-major et du ministère de la Défense. »

Malivox.net
SUIVEZ MALIVOX PARTOUT
🔵Youtube
🔴Facebook Page
🔵WhatsApp
🔴Telegram
🔵Twitter
🔴LinkedIn
🔵Facebook Groupe
🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*