Mali : « Nous aurons une justice où le faible n’aura plus peur du fort » (Mamoudou Kassogué, ministre de la Justice et des droits de l’Homme)

Mamoudou Kassogué, ministre de la Justice et des droits de l’Homme : «Nous aurons une justice où le faible n’aura plus peur du fort, une justice où les sanctions, les décisions seront rendues de façon équitable »

Jeudi 3 mars 2022, le ministre de la Justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué, a inauguré la salle de conférence de la Direction Nationale des Affaires Judiciaires et du Sceau (DNAJS)/ Commission permanente législative (CPL) à Bamako. Cette salle a été aménagée grâce à la volonté des autorités maliennes avec l’appui des partenaires dont Mali Justice Project (MJP) de l’USAID.

Lors de la cérémonie de réception de cette salle, le ministre Kassogué a signalé que des textes sont en cours d’être examinés afin de rendre la justice plus efficace. «Au terme de l’examen des différents textes qui sont en chantier, nous aurons une justice à hauteur de nos souhaits…

Nous aurons une justice où le faible n’aura plus peur du fort, une justice où les sanctions, les décisions seront rendues de façon équitable », a dit le ministre Mamoudou Kassogué.

Dans ses mots de bienvenue, le directeur national des affaires judiciaires et du sceau, Mohamed Maouloud Najim, a fait savoir que la salle de réunion de la DNAJS était petite, une chose qui rendait difficile le travail. Aujourd’hui, dit-il, c’est un rêve qui est devenu une réalité avec l’aménagement de ladite salle dotée de toutes les commodités. « Cette cérémonie a deux objectifs : magnifier encore une fois la qualité de nos relations avec nos partenaires, en particulier Mali Justice Project (MJP) dont l’apport multiforme et pertinent n’est plus à démontrer ; marquer notre reconnaissance à toutes celles et à tous ceux qui, avec abnégation et détermination, animent cette Commission Permanente Législative (CPL).

La salle a été aménagée par MJP, équipée par le PNUD et les fonds propres de la DNAJS.

L’engagement a été pris par Eucap Sahel d’aménager, avec des cloisons adaptées au décor, un magasin, une salle d’attente et des toilettes extérieures pour la salle de réunion », a déclaré Mohamed Maouloud Najim. Avec ce nouveau local, fraichement équipé, dit-il, les résultats déjà raisonnablement honorables des travaux de la CPL seront décuplés, les membres plus motivés, la participation plus assidue.

A sa suite, le directeur du Mali Justice Project de l’USAID, Me Jean Lavoie a exprimé toute sa satisfaction d’avoir accompagné la DNAJS à travers l’aménagement de cette salle de conférence. Pour sa part, le représentant du PNUD, M. Phillipo, a indiqué que l’aménagement de la salle de conférence de la DNAJS va augmenter l’efficacité dans le travail. Enfin, il a souhaité la synergie d’action entre les acteurs pour la promotion de la justice.

Quant au ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué, il s’est réjoui d’inaugurer cette salle. Selon lui, c’est maintenant une salle digne de ce nom où les différentes sessions de la CPL pourront se tenir dans des conditions adéquates.

« Des chantiers très importants ont été examinés et achevés dans le cadre de cette CPL. Beaucoup d’autres chantiers sont ouverts et sont en train de connaitre un cheminement remarquable. Au terme de l’examen des différents textes qui sont en chantier, nous aurons une justice à hauteur de nos souhaits, une justice rénovée, une justice performante, une justice respectueuse des droits de l’Homme, une justice dont les textes seront arrimés sur les standards internationaux. Nous aurons surtout une justice proche du justiciable, une justice adaptée au contexte malien, une justice accessible, une justice où le faible n’aura plus peur du fort, une justice où les sanctions, les décisions seront rendues de façons équitable, de façon correcte, le tout adossé à la loi, c’est ce que nous souhaitons », a déclaré le ministre de la Justice, Mamoudou Kassogué.

Il a souhaité que cette salle puisse servir un lieu d’échange entre les acteurs. Enfin, il a invité les uns et les autres à faire bon usage de ladite salle.

Au cours de cette cérémonie, des attestations de reconnaissance ont été remises aux personnes pour leurs implications, leurs participations assidues et de qualités aux activités de la CPL. Parmi ces personnes, figurent Mamoudou Kassogué, Mohamed M. Najim, Aguibou Bouaré, Me Jean Lavoie, Toubaye Koné, Wafi ougadeye, Boya Dembélé, Ibrahim Tounkara, Abdoulaye Dicko etc.

Ministère de la justice et des droits de l’Homme

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*