Mali : Ouverture du centre de formation et d’innovation agricole et piscicole à Djéliba

L’ouverture officielle du centre de formation et d’innovation agricole et piscicole à Djéliba, commune rurale de SIBY

Le ministre du Développement Rural M Modibo KEÏTA et son homologue de l’Entreprenariat National et de la Formation ont co-présidé la cérémonie d’ouverture officielle du centre de formation et d’innovation appartenant à M. Adama BERTHE, dénommé centre Eco-ferme Timbuktu.

C’était en présence des autorités locales et administratives du village, la population du village de Djéliba, des acteurs du secteur privé du Mali, des responsables de programme de développement, les directeurs des services centraux et décentralisés du ministère en charge de la formation professionnelle, des responsables en charge des services centraux du ministère du développement rural et des membres des associations paysannes.

Le centre est bâti sur une superficie de 50 ha. On y pratique la pisciculture, l’élevage, la pêche y compris une école de formation des jeunes.
Le ministre du Développement Rural en ce qui le concerne, d’entrée de jeu, s’est dit comblé car, dit-il « nous sommes dans une ferme où on pratique l’agriculture, l’élevage et la pêche ».

Selon le ministre Modibo KEITA, le promoteur a compris l’importance des exploitations familiales. Puis de poursuivre «il faut des hommes qui animent ces exploitations en formant des hommes et des femmes à travers les nouvelles techniques et technologies agricoles pour un développement durable tout en sensibilisant les acteurs et le gouvernement autour de ces initiatives pour le renforcement de la sécurité alimentaire et le développement durable.

Le ministre de l’Entreprenariat National et de la Formation Professionnelle a souligné l’intérêt que son département et le département rural apportent à de telles initiatives. Il a remercié M. Adama BERTHE pour l’accueil chaleureux réservé à lui et toute sa délégation. Il a salué les partenaires pour leurs appuis multiformes.

« Notre accompagnement ne fera pas défaut à des projets comme celui-ci. Le développement du pays passe par le secteur privé, qui est un facteur de la réduction de la pauvreté. Nous soutenons ces genres d’entreprises pour lutter implacablement contre le chômage » a argumenté entre autres le ministre en charge de l’Entreprenariat National et de la Formation Professionnelle ».

Le représentant de la FAO au Mali M. Mohamadoun Mansour N’Diaye a, au nom de la représentation de l’organisation, exprimé sa fierté d’être associé à cette journée d’ouverture officielle du centre de formation et d’innovation. De son point de vue, ce centre est l’expression de la volonté de développer une expérience volontariste, qui a pour ambition de développer chez les jeunes le métier agricole. « Nous trouvons ici, le symbole qui doit être fait pour les maliens parce que l’Etat ne peut pas seul tout faire » a souligné M. N’DIAYE. Puis d’ajouter : « nous demandons ce qu’on peut faire pour notre pays, avant de demander ce que le pays peut faire pour nous ».

Pour le représentant de la FAO, l’objectif du promoteur M. Adama BERTHE, c’est d’amener le Mali à s’auto suffire, à combattre la pauvreté en milieu rural. Ce sont des activités de richesse qui vont en découler. Ce sont des jeunes qui vont s’inspirer de cette activité » a- t- il soutenu. Pour lui, la FAO, est résolue à soutenir les bienfaits de cette initiative. C’est en ces termes que le représentant de la FAO a clos ses propos : « la solution du développement du Mali se trouve dans le métier de la terre. Si nous disposons de la terre, de l’eau et des hommes, on doit accomplir des merveilles. Nous demandons aux jeunes de s’inspirer de cette initiative afin d’être soutenus. Le promoteur du centre M. Adama BERTHE a indiqué, pour sa part que la réalisation de ce centre est la concrétisation des efforts du chef du village M. Mamby KEITA, qu’il a beaucoup remercié.

« L’objectif de ce centre, c’est pour contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Ce centre formera des jeunes et contribuera à former des jeunes » a souligné le promoteur M. BERTHE. Par ailleurs, il a expliqué que P3 fait référence à la polyculture, au poly élevage et à la pisciculture, ce qui marque notre ambition pour le secteur agricole.

« Pour atteindre nos objectifs, j’ai décidé de me former par la découverte des expériences au Mali. J’ai visité plusieurs fermes et participé à plusieurs formations. En investissant sur fonds propre pour avoir ce complexe composé de 3 salles de classes, des bureaux pour l’administration, le réfectoire. J’ai reçu des soutiens de taille.

Il a salué le ministère du développement rural et le ministère en charge de la formation professionnelle pour leur accompagnement tout le long du processus. Il a aussi salué la direction de la pêche et l’accompagnement sans faille de l’ambassade de la Hollande au Mali pour les projets de coopération dont sa ferme a bénéficié. Le maire de la commune de Siby a remercié M. BERTHE pour la réalisation de cette ferme dans sa commune.

«Créer un centre de formation à vocation agricole dans ma commune on ne peut que s’en réjouir » a t- il martelé en substance. L’ouverture officielle du centre de formation a été procédée par le ministre du Développement Rural M. Modibo KEITA. En fin de la cérémonie, la délégation a eu le droit à la visite guidée du centre. C’est ainsi que, la délégation ministérielle a visité tour à tour les bureaux de l’administration, les salles de classes, le dortoir des filles, la salle d’éclosion l’étang de développement des poissons, la salle d’hydropique destinée à l’aliment bétail, la salle de séchage des poissons fumés et enfin l’installation de la serre, destinée à cultiver les variétés de cultures en toute saison.

Cellule de communication MDR

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*