Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique/Gouvernance

Mali : Rencontre entre le Président de la Transition et le bureau de l’APCAM

Une délégation du bureau de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), conduite par son Président, Sanoussi Bouya SYLLA, a été reçue, ce mardi 20 décembre 2022, par le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État. Occasion pour l’APCAM de parler des problèmes auxquels les paysans du Mali sont confrontés.

Visiblement très satisfait de l’esprit d’écoute du Chef de l’État et des solutions concrètes proposées aux différentes préoccupations exprimées, Sanoussi Bouya SYLLA a tenu à remercier le Président de la Transition pour tous les efforts qu’il a eu à consentir lors de la 12e session du Conseil supérieur de l’agriculture, en avril 2022.

Il a aussi profité de l’occasion pour lui présenter les résolutions tirées de leur session budgétaire, tenue il y a quelques jours, tout en lui montrant l’unité qui règne dans le monde agricole. La délégation du bureau de l’APCAM a parlé de tous les problèmes auxquels le monde agricole est confronté.

Le Président de l’APCAM a confié à la presse, à sa sortie d’audience, que le rôle des agriculteurs est de nourrir ce pays. Mais il faut qu’on leur donne ce qu’il faut pour arriver à l’autosuffisance alimentaire, a-t-il expliqué.

« Si on nous donne les moyens, nous assurons que les agriculteurs maliens peuvent nourrir le Mali et faire la relance économique. Cette relance ne se fera qu’à travers l’agriculture », se convainc Sanoussi Bouya SYLLA, qui cite entre autres difficultés, celles liées à l’insuffisance des ressources allouées au réseau des chambres d’agriculture du Mali et à la disponibilité des intrants. Rappelons que le Président de la Transition avait consenti, pour la campagne écoulée, une subvention de 17 milliards de FCFA.

Un autre souci majeur du Président de l’APCAM concerne l’affectation des productions par des maladies.Nous, professionnels agricoles, sortons soulager « de cet entretien avec le Chef de l’État », qui a prêté une oreille attentive à nos préoccupations et pour lesquelles des mesures seront envisagées, à travers une Commission restreinte qui se penchera sur les questions d’enregistrement et de géolocalisation des productions agricoles , facteurs de statistiques fiables pour l’essor du secteur agricole, s’est réjoui le Président de l’APCAM.

Les réunions à venir permettront sans nul doute d’avancer sur les problèmes cruciaux du secteur agricole, dont l’impact sur l’amélioration des conditions de vie des Maliens n’est plus à démontrer. Avec une production annuelle de 9 millions de tonnes pour des besoins de quatre millions cinq cent mille tonnes, notre pays devrait de loin être à l’abri de tout déficit céréalier. C’est pourquoi il est indispensable de mettre en place, avec tous les partenaires du domaine, un système efficace de gestion des stocks.

Présidence de la République du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page