Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Mali : Un casque bleu tué et huit autres grièvement blessés dans une attaque contre la MINUSMA près de la ville de Ber

Communiqué de presse : La MINUSMA condamne une attaque meurtrière contre une patrouille près de la ville de Ber

Bamako, le 9 juin 2023 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) condamne vivement l’attaque d’aujourd’hui, 9 juin, contre l’une de ses patrouilles de sécurisation dans la ville de Ber, région de Tombouctou. La patrouille a été prise pour cible lors d’une attaque impliquant un Engin explosif improvisé (IED) suivi de tirs directs.

Un casque bleu a été tué et huit autres ont été grièvement blessés.

« Je condamne fermement cet acte lâche contre notre patrouille. Cette perte tragique est un rappel brutal des risques auxquels nos soldats de la paix sont confrontés alors qu’ils œuvrent sans relâche pour apporter stabilité et paix au peuple malien », a déclaré El-Ghassim Wane, le Chef de la MINUSMA.

M. Wane a présenté ses « sincères condoléances au gouvernement, aux frères d’armes et à la famille des collègues tombés » et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

La sécurité et la protection des Casques bleus restent une priorité, et tous les efforts seront déployés pour renforcer leur protection face à l’évolution des défis sécuritaires au Mali.

La MINUSMA réaffirme son engagement envers le peuple malien et sa détermination à poursuivre sa mission en faveur de la paix et de la stabilité dans le pays. La Mission travaillera en étroite collaboration avec les autorités maliennes pour enquêter sur l’incident et traduire les responsables en justice.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Un commentaire

  1. La Minusma cherche avec sacrifice les preuves et faits plausibles afin peser sur les décisions de renouvellement de son mandat au Mali. Son chef en question M. El-Ghassim Wane en a fait écho dans sa déclaration : <>.

    En quoi une Minusma rétrogradée au rang d’instruments de sublimation et de sopoudrage de l’agenda de l’otan court-il ” des risques ”? Les critiques et condamnations, avec preuves satellitaires à l’appui, de la dite mission contre le gouvernement de Goïta sur les événements de Moura montre que les moyens de surveillance, de renseignement et d’ espionnage ne manquent du tout aux doubles agents onusiens.
    D’où vient alors cette ” surprise ” de la ” perte tragique” de ces soldats ? La plus tragique des choses que les maliens vivent jusqu’à l’arrivée de la Transition est l’apport et aides accordés aux terroristes par cette même mission et leurs partons otaniens afin de rendre la vie tragique aux maliens. Pire encore cette mission qui a pour vocation ”d’apporter stabilité et paix au peuple malien”. Les soldats onusiens ” œuvrent sans relâche” pour 1- saboter le gouvernement malien, 2- rester au Mali pour alimenter les réseaux de corruption, 3- financer terroristes et partis politiques anti-transition, 4- jouer le rôle de média de propagande et désinformation en lieu et place des médias français rejetés au Mali à savoir rfi, fr24 et autres.
    Enfin, la pédagogie obscure de la Minusma provenant de ses propres contradictions et porter par ses communicateurs maladroits ne visent qu’à sapper tous les efforts du gouvernement malien. Minusma hors du Mali,mandat non renouvelable, zéro mission sur le territoire jusqu’à leur départ définitive. Vive la Transition salvatrice des Goïta !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page