Mali : Une mission conjointe du bureau régional de la MINUSMA à Tombouctou à l’écoute des populations de Djirci-Koira

Le Bureau régional de la MINUSMA à Tombouctou a conduit, le 21 avril dernier, une mission conjointe d’évaluation de la situation socio-sécuritaire dans le village de Djirci-koyra, dans la Commune de Bourem Inaly, à 25 km à l’est de Tombouctou.

La délégation était composée de représentants de différentes divisions et sections de la MINUSMA : Communication ; Affaires civiles ; Droits de l’homme et de la Protection ; Réforme du Secteur de la Sécurité-Désarmement Démobilisation et Réinsertion (RSS-DDR). Elle a rencontré les autorités locales, les représentants des jeunes et des femmes de cette localité. Cette visite a pour but d’établir un contact avec ces communautés, mais aussi de faire une évaluation socio sécuritaire de la situation.

Avant d’entamer les échanges entre les communautés et les membres de la délégation, l’équipe PIO a expliqué aux autorités religieuses ainsi qu’aux représentants des jeunes et des femmes, le rôle de la MINUSMA dans le processus de paix et l’appui du personnel en uniforme aux Forces maliennes de défense de sécurité, dans le cadre de la protection des civils. Il s’agit à travers cette intervention de mieux faire comprendre aux populations le travail et les activités de la Mission onusienne, afin d’éviter toute confusion sur son rôle.

Au cours des échanges, les populations ont étalé les difficultés qu’elles vivent au quotidien. « Nous vivons dans l’insécurité totale et à ce jour nous n’avons reçu que très peu de soutien de l’Etat ou de ses partenaires. Il nous manque un point d’eau, un dispensaire. Nous avons aussi besoin de scolariser nos enfants, » a martelé un représentant des jeunes.

Au terme d’échanges fructueux, l’équipe onusienne a rassuré ses interlocuteurs qu’elle transmettrait leurs préoccupations à la hiérarchie, tout en leur rappelant que la MINUSMA n’est pas une agence de développement. Ceci, malgré le fait qu’elle contribue à la stabilisation, à travers des interventions ponctuelles et concertées, en collaboration ou en appui aux agences des Nations Unies, notamment en faveur de la restauration de l’autorité de l’Etat mais aussi du retour des déplacés et des réfugiés. Ousmane Abdoulaye TOURE, représentant le Chef du village s’est dit très réconforté par la visite de la MINUSMA.

« Le fait de venir nous voir et entendre nos préoccupations est déjà un grand soulagement pour nous, » a-t-il conclu.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵Telegram

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*