Markala : Les sous-officiers de la 2ème vague du CIA opérationnels

Le Centre d’Instruction de Markala a abrité, le mercredi 14 décembre 2022, la cérémonie de sortie de la 2ème vague du Certificat Interarmes. Elle était placée sous la présidence du directeur du Génie militaire, le Général de Brigade Bougouri Diatigui DIARRA.

On notait également la présence du Commandant de Zone de la défense n° 2 de Ségou, le Colonel Youssouf Oumar CISSÉ ainsi que plusieurs autorités militaires et civiles.

Le Directeur du Centre d’instruction de Markala, le Lieutenant-Colonel Karim BERTHÉ a noté que durant 45 jours, 899 sous-officiers issus de différents États-majors et directions de services ont suivi cette formation de Certificat Interarmes à Markala. Il a souligné que le bilan de cette 2ème vague du CIA est très satisfaisant dans l’ensemble car, le taux de réussite est de 100%.

Ce résultat est le fruit d’un travail sans relâche des stagiaires suivant un programme d’instruction articulé autour de 4 composantes d’enseignement et d’activités qui sont entre autres l’éducation Physiques, la tactique, la topographie, le combat, l’ISTC, le commandement et leadership et la sécurité militaire.

Selon lui, les stagiaires ont eu droit à certaines conférences sur des sujets d’intérêt militaires animées par des intervenants extérieurs notamment la section DIH de l’Etat Major Général des Armées, de la DIRPA, de la Direction de la Justice Militaire.

Le Directeur du Génie Militaire, le Général de brigade Bougouri Diatigui DIARRA a précisé que la montée en puissance d’une armée se traduit par l’acquisition de matériels, de moyens et d’équipements adéquats, mais celle-ci doit être soutenue également par une formation de qualité des hommes, appelés à utiliser ses matériels à hauteur de souhait.

Selon lui, cette formation du CIA est une illustration et une preuve réelle parmi tant d’autres, de la volonté manifeste des plus hautes autorités de doter notre armée d’un potentiel humain efficace sur le terrain, d’un personnel bien formé, équipé et suffisamment préparé pour faire face aux challenges sécuritaires et ses corollaires que vit notre pays et par extension tous les pays de la bande sahélienne.
Le Général DIARRA a enfin rappelé aux stagiaires que la défense du territoire national et la sécurisation de la population au prix du sang doivent marquer leur esprit en tout temps et en tous lieux.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*