Mopti : UNPOL forme des agents de la Protection civile sur la prévention et prévision des risques d’incendie

Du 20 au 26 juillet 2021, la composante police des Nations Unies (UNPOL) a initié une quinzaine d’agents de la Direction de la Protection civile (DPC) malienne de la commune de Mopti, à la prévention et la prévision des risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP) de cinquième catégorie.

« C’est ma toute première fois de bénéficier d’une formation sur la prévention et la prévision des risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public. Je dispose désormais de solides connaissances qui m’aideront à être plus performante dans le domaine », a dit la Sergente Aminata DIALLO de la DPC, seule femme parmi les participants.

Par définition, en son article 52, la loi numéro 02-016 du 3 juin 2002 fixant les règles générales de l’urbanisme au Mali stipule que « Constituent des établissements recevant du public tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitations, payantes ou non ».

Selon le formateur principal, Nestor Yetongnon DEGBEGNON, Casque bleu du Bénin, les ERP de 5ème catégorie concernent les établissements dont la capacité de réception est inférieure à 300 personnes et dont le seuil minimal fixé n’est pas atteint. A noter qu’il existe cinq catégories d’établissements recevant du public.

Lors de cette formation, ont été abordés plusieurs sujets liés à la connaissance des matériaux et structures entrant dans la construction, ainsi que les exigences de la règlementation en matière de dégagements, d’issues de secours et d’aménagements intérieurs des bâtiments qui sont destinés à recevoir du public.

La connaissance de ces notions revêt d’une importance capitale pour les agents de la Protection civile dont l’une des missions, est d’étudier des dossiers de permis de construire, avec un regard particulier sur l’aspect sécuritaire en cas d’incendie. Les agents de la Protection civile sont aussi appelés à effectuer des visites de sécurité-incendie dans des établissements déjà existants pour émettre des avis de conformité ou non par rapport à la réglementation.

« La conformité à la réglementation dans la construction des ERP permet aux agents de la Protection civile d’intervenir dans de meilleures conditions et d’assurer une évacuation facile du public en cas de sinistre », a expliqué l’Officier de Police individuel de la MINUSMA.

Opportunité de présentation du mandat de la MINUSMA et introduction aux droits de l’homme

Cette formation a aussi servi de cadre pour sensibiliser les participants sur le mandat et le travail de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Cette session a permis de présenter la Résolution 2584 du Conseil de sécurité des Nations Unies dans lequel est contenu le mandat de la MINUSMA, renouvelé le 30 juin 2021.

« Nous sortons de cette formation, non seulement mieux outillés sur les techniques de prévention et de prévision des risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public de cinquième catégorie, mais aussi avec une meilleure connaissance et compréhension du rôle des différentes composantes de la MINUSMA », a avancé le Lieutenant-colonel sapeur-pompier Namaké DEMBELE, porte-parole des stagiaires. Et celui-ci d’ajouter : « Je ne connaissais pas le mandat de la MINUSMA. Merci pour cette présentation édifiante ».

Un autre module important est celui portant « l’introduction générale aux droits de l’homme et terminologies des droits de l’homme » que la quinzaine d’agents de la DPC malienne a suivi. Pour le Sergent-Chef Eric SOMBORO, représentant du Directeur de la DPC à la cérémonie de clôture, cette formation de cinq jours, portant sur des sujets transversaux, comme la sensibilisation sur le respect et la protection des droits de l’homme, témoigne de l’étroite collaboration entre la composante police de la MINUSMA et les Forces de sécurité malienne, notamment la Direction de la Protection civile à Mopti.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de son mandat d’appui aux Forces de sécurité malienne au Centre du Mali, UNPOL-MINUSMA continue de plancher sur le renforcement de leurs capacités techniques, opérationnelles et fonctionnelles. Cet accompagnement multiforme se traduit par la réalisation de formations, de projets de construction, de réhabilitations et d’équipements des infrastructures des FSM, notamment dans les régions de Mopti, Bandiagara et Douentza.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*