Nettoyage du fleuve Niger : le ministre Bernadette Keita donne le coup d’envoi

Le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Mme Bernadette Keïta a donné hier sur la place du cinquantenaire le coup d’envoi du lancement de campagne nationale de nettoyage du fleuve Niger. Elle était accompagnée pour la circonstance par sa collègue de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Bintou Founè Samaké.

Organisée par l’Association sauvons le Fleuve Niger en partenariat avec le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, cette initiative salutaire, dénommée campagne nationale de nettoyage du fleuve Niger, vise uniquement à promouvoir la protection et la sauvegarde de l’environnement gage du développement durable, en valorisant notre artère nourricière.

Elle se déroulera en trois (3) mois, du 2e pont de Bamako à Samaya, et se fixe comme objectifs de désensabler le fleuve Niger ; débarrasser le fleuve des ilots et herbes aquatiques et enfin sensibiliser les populations sur la protection et la sauvegarde du fleuve Niger.

Cette opération, qui contribuera à la protection du fleuve, va augmenter son hydraulicité sur cette section et s’inscrit dans le programme de sauvegarde et gestion intégrée des ressources du Bassin du fleuve Niger du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, et du coup, à l’objectif spécifique 4.2 de l’Axe stratégique 4 du Cadre de Relance Economique et du Développement Durable du Mali (CREDD) 2019 – 2023, portant Protection de l’environnement et renforcement de la résilience au changement climatique.

Dans son discours de lancement, le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Mme Bernadette Keïta a expliqué que pour la bonne marche de cette campagne, dans le strict respect des mesures environnementales et des prérogatives du Département, des dispositions sont prises pour le suivi et le contrôle des travaux.

Une commission mixte avec mes services techniques et ceux d’autres ministères concernés, se réunira régulièrement pour un contrôle de proximité a-t-elle ajouté. Cette initiative, poursuivra-t-elle, est à encourager étant entendu que le département ne peut à lui seul tout faire et que le fleuve a besoin du concours de tout le monde pour continuer à servir les populations pour les différents usages.

Ministère de l’Environnement, de l’Assainissement

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇
Ici 👉 http://bit.ly/2zYtWVO
Ou 👉 http://bit.ly/30Pzjl9

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*