Opération « Coup de pied dans la fourmilière » : 41 personnes interpellées et 68 motos saisies à Bamako

Face au phénomène de l’insécurité, les autorités policières continuent de jouer leur partition. Elles multiplient les initiatives pour éradiquer ce fléau. C’est ainsi que la Direction Générale de la Police Nationale a encore mené une descente de police le samedi 18 Décembre 2021, contre les bandits qui se réfugient dans le secteur du 3ème arrondissement.

Ces opérations de police visent à protéger les personnes et à sécuriser leurs biens à travers une forte présence des éléments des forces de l’ordre sur le terrain. Le Directeur de la Sécurité Publique, le Contrôleur Général El Hadji MAIGA a donné le ton en présence du Directeur Régional de Bamako, le Commissaire Divisionnaire Ibrahima Soma KEITA et Commissaire Divisionnaire Amadou Balobo MAIGA en charge du 3ème arrondissement.

Ce ratissage de grande envergure entre le cadre de l’opération de lutte contre le banditisme dénommée « coup de pied dans la fourmilière  » placée sous l’autorité directe du Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général Soulaïmane TRAORE.

Dans cette opération, le 3ème Arrondissement de Bamako était épaulé par des éléments du GMS, de la BAC, de la Gendarmerie, la Garde Nationales, de la BSI et du 1er Arrondissement.

Après le rassemblement au 3ème Arrondissement, les équipes pédestres constituées ont sillonné toutes les zones suspectes à savoir l’Avenue Alqood à Bagadadji jusqu’au Rail-da, en passant par les alentours de l’Assemblée Nationale et de la grande mosquée, le lieu de vente de stupéfiants communément appelé « MILIEU » à Bagadadji, le passage à piéton de Dabanani, les alentours de L’ORTM et de Sofitel ‘Hôtel de l’Amitié, le marché des bananes « NAMASSA DANKAN », le long du fleuve « Bozo Dankan », le marché Bomboli de Ngolonina et les alentours de l’Ambassade de Russie.

La moisson fut fructueuse, car, à l’issue de l’opération, 41 personnes suspectes ont été interpellées dont 03 femmes. Aussi, 68 motos de provenance douteuse ont été saisies et transportées dans les locaux du Commissariat.

A noter qu’en cette période de fin d’année, cette détermination de la police nationale aura le mérite de dissuader les malfaiteurs, rassurer les populations pour une fin d’année plus tranquille au plan sécuritaire. Afin d’atteindre cet objectif, les autorités policières comptent sur la franche collaboration de la population, en dénonçant toutes personnes suspectes.

Cellule de communication de la police nationale du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*