Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique/Gouvernance

Ouverture du corridor Bamako – Nouakchott : la CMDT, première société à défier l’embargo de la CEDEAO

Le Ministre du Développement Rural M Modibo KEÏTA, la ministre des Transports et des Infrastructures, les autorités Mauritaniennes, le Pdg de la CMDT et plusieurs autres personnalités ont procédé ce lundi 28 Février 2022 à Gogui dans la région de Nioro du Sahel à l’ouverture officielle du corridor Bamako Nouakchott.

L’élément précieux qui ouvre cette voie est le coton, encore appelé l’or blanc.

Ce jour est donc historique puisque c’est la première fois de son histoire que le coton du Mali transite par le port de Nouakchott ainsi pour sceller une amitié entre deux pays frères.

Aujourd’hui, le coton en plus de son rôle de lutter contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et la création d’emplois est aussi un cordon ombilical pour asseoir les liens diplomatiques.

C’est ainsi que le 1er convoi composé de 53 camions de 1600 tonnes de coton fibre qui a quitté Bamako le vendredi 25 février s’apprête à franchir la frontière Mali-Mauritanie en destination du port autonome de Nouakchott dit « Port de l’amitié ».

Le feu vert a été donné aux chauffeurs par les ministres du Développement Rural et celle en charge des transports et des infrastructures à travers la coupure du ruban symbolique.

Dans une interview accordée à la presse le ministre du Développement Rural a remercié l’engagement des autorités maliennes et mauritaniennes pour la facilitation de cette transaction.

La population de Gogui et celle de Nioro du Sahel en général n’ont pas manqué de réitéré leur soutien à l’endroit des autorités de la transition.

Cellule de Communication MDR

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page